Le Premier ministre a pris la parole ce 20 janvier pour annoncer des dates d’allègement des règles sanitaires. Deux étapes sont prévues, les 2 et 16 février 2022. Le pass vaccinal devrait entrer en vigueur le lundi 24 janvier prochain.

Le variant Omicron, plus contagieux, représente autour de 95 % des contaminations actuelles en France, en cette fin janvier 2022. Le taux d’incidence est très élevé sur tout le territoire. Ce jeudi 20 janvier, l’exécutif a tenu un Conseil de défense dans la matinée. Au programme : l’établissement d’un calendrier d’allègement des mesures.

Le Premier ministre, Jean Castex, a pris la parole à 19h lors d’une conférence de presse pour présenter ce calendrier. Il a évoqué des évolutions « encourageantes ». La vague liée au variant Delta est « partout en nette reflux », c’est-à-dire en baisse, or celui-ci était plus dangereux que de précédentes souches. Le nombre de malades en réanimation se réduit légèrement. La vague provoquée par le variant Omicron commence quant à elle à signer une décrue, tandis qu’il semble par ailleurs être certes plus contagieux, mais moins virulent. Le Premier ministre a par ailleurs rappelé l’importance de la vaccination, qui a « changé la donne ».

Pass vaccinal, discothèques rouvertes, fin des jauges : ce qui change en France en février 2022
Protection vaccinale. // Source : Chiffres DREES/Capture d’écran

En résumé

  • Le pass vaccinal entrera en vigueur le lundi 24 janvier 2022 ;
  • Rappel vaccinal ouvert sans obligation à tous les 12-17 ans ;
  • Fin du télétravail obligatoire le 2 février ;
  • Allègement progressif des mesures en 2 étapes, le 2 février et le 16 février.

Ce que change le pass vaccinal

Courant février, la plupart des restrictions vont être levées. « L’évolution de la situation nous permet d’envisager un allègement des contraintes dès les premiers jours de février », a-t-il indiqué, en raison du pass vaccinal qui entrera en vigueur le 24 janvier (sous réserve de la décision du Conseil constitutionnel ce vendredi).

Avec le pass vaccinal, l’ensemble des Français de 16 ans et plus devront justifier d’un schéma vaccinal complet pour aller au restaurant, dans un TGV, dans un stade, dans un musée, etc. « Il ne sera plus possible d’entrer dans ces lieux avec un simple test négatif. »

Le schéma vaccinal complet signifiera bientôt une dose de rappel réalisée dans un délai de 4 mois après la dernière injection ou la dernière infection. Ce délai entre en vigueur le 15 février (pour l’instant, c’est 7 mois).

Pour inciter à la primo-vaccination, « nous allons permettre à celles et ceux qui feront leur première dose d’ici le 15 février de bénéficier d’un pass vaccinal valide » à deux conditions : faire la deuxième dose un mois plus tard et justifier d’un test négatif de moins de 24 heures.

« On appliquera le pass vaccinal aussi longtemps que nécessaire mais pas plus longtemps que nécessaire », a précisé le ministre de la Santé Olivier Véran, dans la suite de la conférence de presse.

Mesures allégées en 2 étapes

Deux étapes dans l’allègement : mercredi 2 et mercredi 16 février.

Mercredi 2 février :

  • Tous les équipements sportifs et culturels qui accueillent un public assis pourront accueillir un public sans jauge, en respectant le port du masque.
  • Le télétravail ne sera plus obligatoire mais restera recommandé.
  • Le port du masque ne sera plus exigé en extérieur.

Mercredi 16 février :

  • Consommation dans les stades, cinémas, transports à nouveau autorisée.
  • Les concerts debout et la consommation debout dans les bars pourront reprendre.
  • Réouverture des discothèques.

Un allègement du protocole scolaire pourra être envisagé courant février, après les vacances scolaires.

Rappel vaccinal des adolescents

La possibilité d’un rappel vaccinal, sans obligation, va être étendue pour tous les adolescents de plus de 11 ans, à compter de lundi 24 janvier 2022. À noter que la Haute autorité de santé n’a pas encore remis d’avis sur ce sujet. Mais la modalité est validée par d’autres autorités sanitaires, aux États-Unis notamment.