La Lune présente toujours la même face à la Terre. Et si nous pouvions voir sa face « cachée » à la place, notre perception du satellite naturel en serait-elle modifiée ?

Nous ne pouvons jamais voir la Lune toute entière, de notre position d’observateurs et observatrices terrestres. Le satellite naturel de notre planète ne montre en permanence qu’une seule face à la Terre. C’est parce que la Lune est en rotation synchrone avec la Terre : sa période de rotation (sur elle-même) est synchronisée avec sa période de révolution (autour de la Terre).

Il y a donc une « face cachée » de la Lune, même si elle n’est cachée que pour nous, et une « face visible » de la Lune. Et si la face cachée pouvait être visible depuis la Terre, que verrait-on ? Notre perception de l’astre serait-elle changée si les faces de la Lune étaient inversées ?

La pleine Lune serait plus brillante

La réponse, rappelée par le compte Twitter @Rainmaker1973 le 14 décembre 2021, a été apportée en 2015 par Gregory A Neumann, du Nasa Goddard Space Flight Center. Si la partie cachée de la Lune nous faisait face soudainement, l’humanité verrait un changement. « L’effet le plus évident d’une rotation à 180° serait que les hauts plateaux les plus lumineux de la face cachée feraient face à la Terre à la pleine Lune, la faisant apparaître environ 30 % plus lumineuse », expliquait le spécialiste.

Non, nous ne verrions pas ceci. // Source : Nino Barbey pour Numerama, Emoji Full Moon with Face, montage
Non, nous ne verrions pas ceci. // Source : Nino Barbey pour Numerama, Emoji Full Moon with Face, montage

Cet éclat plus élevé changerait-il notre rapport à l’éclairage artificiel ? « La pleine Lune est environ deux millionièmes aussi brillante que le Soleil et n’est visible que pendant une partie du mois, donc l’effet serait certainement inférieur à un millionième de la luminosité du Soleil », répond Gregory A Neumann. Autrement dit, la Lune n’est actuellement pas une source de luminosité très puissante (surtout comparée à l’étoile du système solaire), même quand elle est pleine, ce qui ne changerait sans doute pas.

La face visible est plus sombre à cause des mers lunaires

La plupart des mers lunaires (qui sont en fait de vastes plaines), qu’on peut voir à l’œil nu ou aux jumelles, sont situées sur la face visible de la Lune. Elles nous apparaissent comme des régions plus sombres. C’est bien cette face que nous voyons en permanence, et non celle qui est « cachée », qui pourrait être qualifiée de « face sombre », ou du moins plus obscure, de la Lune — une expression qui rappelle un célèbre album de rock progressif des années 1970.

Ceci dit, aucune face de la Lune ne se trouve en permanence sombre, au sens où elle serait perpétuellement plongée dans la nuit (et jamais éclairée par le Soleil). Il fait jour et nuit sur la Lune. D’ailleurs, quand on observe les phases de la Lune, c’est bien le passage des jours et des nuits qu’on constate, avec l’ombre qui se déplace peu à peu sur la face de la Lune tournée vers la Terre.