La conjonction solaire approche : les communications avec les missions martiennes seront alors interrompues. Pour anticiper cette période, la Nasa cherche un lieu approprié où son rover Perseverance pourra stationner.

Pendant deux semaines début octobre, les communications avec Mars seront mises en pause. La Nasa n’enverra aucune commande à ses différentes missions à la surface et en orbite autour de la planète rouge, en raison de la période de conjonction solaire. Les signaux transmis aux robots risqueraient d’être incomplets, ce qui pourrait mettre en danger leur bon fonctionnement.

Afin de se préparer à cette période de « silence », le rover Perseverance est en train de chercher un lieu idéal où stationner. « J’ai repris la route et je suis à la recherche d’une bonne ‘place de parking’ pour attendre la conjonction solaire (lorsque le Soleil bloque les signaux vers Mars). Il y a de nombreuses places de ‘parking’ parmi lesquelles choisir », a tweeté le compte @NASAPersevere le 23 septembre 2021. L’astromobile semble avoir repéré plusieurs zones intéressantes pour stationner, dont les clichés sont partagés dans le tweet.

Une place de parking cozy pour Perseverance ? // Source : Via Twitter @NASAPersevere (photo recadrée)

La mission sera « en silence » du 2 au 14 octobre

Une fois installé sur cette fameuse « place de parking », Perseverance ne devrait plus en bouger jusqu’à la mi-octobre. La Nasa prévoit un moratoire sur les commandes adressées aux différentes missions martiennes entre le 2 et le 14 octobre 2021, ce qui correspond au moment où Mars est à moins de 2° du Soleil dans le ciel. Cette période revient tous les deux ans, pendant deux semaines environ.

Au moment d’une conjonction solaire, la Terre et Mars se retrouvent de part et d’autre du Soleil, sur leurs orbites respectives. « Comme des danseurs de chaque côté d’un énorme feu de joie, les deux planètes sont temporairement invisibles les unes pour les autres », explique la Nasa. Il suffit de prendre un peu de hauteur, en s’imaginant le système solaire, pour comprendre que les planètes deviennent alors « invisibles » l’une pour l’autre et que le Soleil « bloque » les signaux qui pourraient être transmis entre elles.

Représentation schématisée d’une conjonction solaire. // Source : Montage Numerama, Wikimedia/CC/Twitter

Il ne faudra donc pas s’attendre à avoir beaucoup de nouvelles de de la mission Mars 2020 prochainement — cela vaut aussi pour le compagnon du rover, l’hélicoptère Ingenuity. Ce n’est qu’une fois que la conjonction sera passée que la Nasa pourra reprendre l’envoi de commandes. L’astromobile devrait alors reprendre son exploration de Mars, secondé par son allié volant.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo