Après un mois dans l'espace, la capsule spatiale Dragon rentre sur Terre. Elle rapatrie des expériences scientifiques.

Fin de mission pour le cargo Dragon de SpaceX actuellement amarré à la Station spatiale internationale. Dans la journée du 6 juillet 2021, le vaisseau spatial rentrera sur Terre, après un peu plus d’un mois passé en orbite terrestre basse, à près de 400 kilomètres d’altitude. Il faudra deux jours au véhicule spatial pour rejoindre la Terre : l’amerrissage dans l’océan Atlantique est prévu le 8 juillet.

À cette occasion, le vaisseau cargo ne voyagera pas à vide lors de ce périple : il servira de navette pour rapatrier les résultats de diverses expériences scientifiques qui ont été menées en micropesanteur dans l’ISS. En tout, il y a un peu plus de 2,2 tonnes de cargaison qui ont été chargés dans le vaisseau spatial, selon l’agence spatiale américaine, qui a annoncé fin juin le départ imminent du Dragon.

Expériences scientifiques menées dans l’espace

Concernant les travaux de recherche dans le domaine de la science, la Nasa mentionne trois exemples dans le domaine sanitaire, qui pourraient avoir des répercussions aussi bien sur Terre que dans l’espace, dans le cadre de missions de longue durée ou plus lointaines : les effets de la gravité sur les matériaux lyophilisés, des tests sur divers médicaments ainsi que l’évaluation de biofilms pour améliorer l’hygiène buccale.

« La lyophilisation pourrait être utilisée pour le stockage à long terme de médicaments et d’autres ressources lors de futures missions d’exploration », explique par exemple la Nasa. Quant aux biofilms, « les résultats pourraient favoriser le développement de nouveaux traitements pour lutter contre les maladies buccales telles que les caries, les gingivites et les parodontites ».

SpaceX Crew Dragon
La capsule Dragon existe en deux versions : une version cargo et une version de transport d’astronautes. // Source : Nasa

Le retour de la capsule Dragon est profitable pour la recherche scientifique, qui va pouvoir analyser et prolonger les travaux menés dans l’ISS, mais également pour SpaceX. L’entreprise américaine récupèrera un véhicule spatial qu’il pourra ultérieurement réutiliser sur d’autres missions de ravitaillement de la Station spatiale internationale. Rien de neuf ici : SpaceX fait ça depuis 2017.

La capsule Dragon a été lancée le 3 juin 2021 par une fusée Falcon 9 depuis le centre spatial Kennedy, en Floride. L’arrimage à l’ISS a eu lieu le lendemain, après plusieurs rotations autour de la Terre pour atteindre l’altitude adéquate. Elle a permis d’apporter des vivres pour l’équipage, mais aussi de l’équipement et de nouvelles recherches scientifiques — y compris sur des calamars et des tardigrades.

Mais surtout, le vaisseau cargo a servi à transporter les six nouveaux panneaux solaires IROSA (ISS Roll-Out Solar Arrays) qui viendront en renfort de ceux déjà déployés sur l’ISS. Deux d’entre eux ont d’ores et déjà été installés par les astronautes Thomas Pesquet et Shane Kimbrough. Initialement, il était prévu juste deux sorties extravéhiculaires, les 16 et 20 juin, mais une troisième a été nécessaire le 25.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo