Où en sont les pays européens dans la progression de la vaccination ?

Depuis le début de l’épidémie, le site CovidTracker créé par Guillaume Rozier permet de synthétiser les principales données sur une seule et même plateforme régulièrement — et sérieusement — mise à jour. C’est ce qui en fait un outil précieux. Le versant VaccinTracker, par exemple, nous montre l’état de la vaccination en France à travers le pourcentage de primoinjections et de schémas vaccinaux complets.

Il y a dorénavant un nouvel outil disponible : EuroVaccination.

La campagne vaccinale à l’échelle européenne

Cette nouvelle plateforme rassemble en un seul site l’avancée de la vaccination à l’échelle européenne. La liste montre le pourcentage de vaccination partielle, c’est-à-dire le nombre de premières doses injectées — la donnée la plus simple à récupérer aujourd’hui. Dans une colonne supplémentaire, on peut observer la progression, en pourcentage, sur les sept derniers jours.

Le « podium » au 30 juin. // Source : EuroVaccination

La plateforme se traduit également par un classement. On y trouve Malte, en première place : 81,3 % de la population est vaccinée, ce qui permet d’atteindre dans ce pays, très prochainement, l’immunité collective. Le seuil est effectivement de 80 à 85 % pour une maladie comme celle du coronavirus SARS-CoV-2. Il faut toutefois rappeler que Malte est un petit pays. Plus largement, face à un tel classement, il faut bien évidemment prendre en compte l’existence de spécificités nationales : la forme de la campagne vaccinale, la facilité d’accès au vaccin, les doses disponibles, l’adhésion de la population à la vaccination, la communication scientifique et gouvernementale… de nombreux facteurs peuvent avoir un impact sur la rapidité de vaccination dans un pays.

Quoiqu’il en soit, à l’heure actuelle, la France se situe à la quatorzième place sur vingt-sept, avec 50 % de sa population vaccinée avec au moins une première dose au 30 juin 2021. La progression, pas fulgurante mais stable, est de 1,4 %. La Belgique, l’Allemagne ou l’Italie ont des taux de vaccination légèrement plus élevés, dépassant 55 %.

Suivre l’évolution de la vaccination à l’échelle européenne nécessite certes de prendre en compte des spécificités nationales, mais cela permet d’appuyer sur la mécanique collective du vaccin. Effectivement, durant les prochains mois et notamment durant les vacances estivales, de nombreux déplacements auront lieu d’un pays à un autre. La progression de chaque pays dans le domaine vaccinal est un facteur essentiel de l’évolution de la pandémie au sens large.

D’ailleurs, depuis ce 1er juillet 2021, le pass sanitaire européen est entré en vigueur. Il est obligatoire pour voyager. Pour l’obtenir, il faut soit un certificat de vaccination, soit un test négatif, soit un certificat de rétablissement.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo