Guillaume Rozier, fondateur du site Vite ma Dose, a évalué à 5 000 le nombre de créneaux de RDV de vaccination qui seraient disponibles du jour au lendemain pour les Français et Françaises de plus de 18 ans qui ne sont pas prioritaires.

C’était une annonce surprise d’Emmanuel Macron, le 6 mai 2021 : tous les Français et toutes les Françaises de plus de 18 ans pourront tenter de réserver des créneaux de vaccination à partir du mercredi 12 mai, même s’ils ne rentrent pas dans les critères de priorité. Seule obligation : ne réserver que des créneaux qui seront disponibles du jour au lendemain.

Selon Guillaume Rozier, ingénieur en informatique qui a fondé le site de référence Vite Ma Dose (permettant de trouver efficacement des créneaux de rendez-vous de vaccination en agrégeant les données de plateformes comme Doctolib ou KelDoc), il y aurait environ 5 000 créneaux par jour concernés par cette situation. Il l’a estimé au cours d’une interview accordée à France Info ce 7 mai : « On voyait beaucoup de créneaux pour le jour au lendemain il y a deux semaines, en ce moment beaucoup moins », a-t-il souligné.

Ces 5 000 créneaux ne représentent en effet que 1,7 % des 300 000 créneaux de vaccination qui sont agrégés par Vite ma Dose tous les jours, comme l’ingénieur l’a annoncé. Évidemment, ce nombre est valable à un instant T (le 7 mai), mais il peut varier en fonction du nombre de flacons reçus par les centres, des jours de la semaine et/ou des disponibilités des personnes éligibles à la vaccination.

Des exemples de créneaux libres en Seine Saint-Denis // Source : Capture d’écran Doctolib

Comment réserver un créneau du jour au lendemain

Les consignes actuelles de vaccination en France ne sont pas forcément limpides. Pour faire simple, voici ce qu’il convient de retenir : si êtes majeur et que vous ne faites pas partie des publics prioritaires (la liste est ici), vous aurez quand même le droit de prendre un rendez-vous de vaccination à partir de mercredi 12 mai, si celui-ci est pour le jour-même ou au maximum, le lendemain.

Aujourd’hui lorsque l’on se connecte sur des plateformes de prise de rendez-vous comme Doctolib, ou d’agrégation comme Vite Ma Dose, il est possible de trouver de nombreux rendez-vous, dans un délai de plusieurs jours. Ceux-ci vont sont toujours, techniquement, interdits : si vous essayez de prendre un RDV dans 5 jours, il vous faudra justifier d’une raison.

En revanche, si vous prenez un rendez-vous pour le jour même, alors vous ne devriez pas être contraint de donner une raison. Pour faciliter le repérage des créneaux rapprochés, le site Vite Ma Dose va être mis à jour, a annoncé Guillaume Rozier, avec une nouvelle fonctionnalité intitulée ChronoDose, qui «  va permettre de détecter ces rendez-vous et les réserver de manière facile », pour «  se faire vacciner en 24 à 48h ».

Il faut bien comprendre que cette nouveauté n’a pas vraiment pour vocation de sauver des doses qui seraient gâchées, mais bien de remplir des créneaux. Guillaume Rozier le résume bien : il s’agit d’«  éviter de faire dormir des doses quelques nuits de plus dans des congélateurs », et donc de ralentir l’avancement de la campagne vaccinale française.

D’ailleurs, le compte Twitter officiel d’Emmanuel Macron parle bien de ne pas perdre de « créneaux » et pas de doses. Une dose est perdue uniquement dans un cas où une fiole de vaccin a été ouverte par un membre du personnel soignant, et qu’il n’y a plus aucune personne à vacciner dans les alentours.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo