La descente du rover Perseverance sur Mars a été immortalisée avec un niveau de détails impressionnant. Lorsque des artistes spécialisés dans l'imagerie scientifique retravaillent ces clichés, le résultat peut être encore plus monumental. Comme ici.

Depuis l’atterrissage de Curiosity en 2012 sur Mars, les progrès sont vraiment spectaculaires : le 18 février 2021, lorsque son rover Perseverance s’est posé sur Mars, la Nasa a pu immortaliser sa descente en images. Une partie des « 7 minutes de terreur » que constitue cet atterrissage à haut risque sur la planète rouge a pu être vue avec un niveau de détails inédit. La vidéo de l’atterrissage de Perseverance a été présentée le soir du 22 février.

Comme à son habitude, l’agence spatiale met à la disposition de tous et toutes les images brutes issues de la mission Mars 2020. Ce sont les fichiers directement obtenus par le robot. Bien souvent, ces clichés sont retravaillés par les agences spatiales elles-mêmes, ou par des férus de science, pour tenter de représenter de façon encore plus saisissante les paysages. C’est ce que fait régulièrement Kevin Gill, ingénieur logiciel et artiste spécialisé dans les images scientifiques, sur son compte Flickr. Parmi ses récentes créations, figure une somptueuse image de l’arrivée de Perseverance sur Mars, repérée par Universe Today. Il l’a mise en ligne le 9 mars dernier.

L’atterrissage du rover Perseverance sur Mars, image modifiée. // Source : Flickr/CC/Kevin Gill (photo recadrée)

Pour mieux se rendre compte du travail et des améliorations apportées par Kevin Gill, voici l’image originale, orientée à peu près dans le même sens pour faciliter la comparaison. Elle est aussi consultable sur ce site du Jet Propulsion Laboratory.

L’image brute obtenue lors de l’atterrissage. // Source : NASA/JPL-Caltech/MSSS

Le cratère Jezero, en couleurs

Que voit-on sur l’image exactement ? Comme l’a expliqué Kevin Gill sur son compte Twitter, il s’agit d’une « vue colorisée du cratère Jezero capturée par le Lander Vision System Camera [ndlr : les caméras utilisées pendant la descente du rover sur Mars] juste après l’éjection du bouclier thermique ». Cette étape est survenue juste après le déploiement du parachute, et avant la phase de la descente propulsée (avec le Sky Crane). C’est ce bouclier thermique que l’on voit s’éloigner, en bas à gauche de l’image.

En plus d’être spectaculaires, les images des caméras de descente du rover étaient importantes pour faciliter le bon atterrissage de la mission sur Mars. Juste après le largage du bouclier thermique, une fonctionnalité a été mise en route, baptisée TRN (pour « Terrain Relative Navigation ») : les images prises par les caméras ont été comparées à d’autres images enregistrées à bord, pour identifier la position de la sonde pa rapport au sol.

Cela devait aider à ajuster la position lors de la phase de descente propulsée, pour placer le robot dans un endroit le plus sécurisé possible. Le cratère Jezero est une zone à haut risque pour poser un rover, car il possède des falaises, des dunes et des rochers.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo