L’Agence spatiale européenne a pris en photo le lieu de l’atterrissage de Perseverance sur Mars, à l’aide de sa sonde ExoMars Trace Gas Orbiter. Arriverez-vous à y retrouver où est l’astromobile ?

Le rover Perseverance de la Nasa entame doucement, mais sûrement sa mission sur Mars, depuis son atterrissage réussi le 18 février 2021. Lors d’une descente à haut risque sur l’astre, survenue à l’issue d’un voyage interplanétaire de 7 mois, les différents morceaux de la mission Mars 2020 ont été éparpillés à la surface de Mars.

Où est le rover ?

Le bouclier thermique, le parachute et le bouclier arrière de la capsule, ainsi que l’étage de descente ont terminé leur course en s’écrasant sur Mars, la priorité étant de faire atterrir en bon état l’astromobile (et de ne pas le mettre en danger avec les bouts de la capsule devenus progressivement inutiles). L’ensemble de ces éléments avait déjà été repéré à l’aide d’une photo de la sonde américaine MRO. L’Agence spatiale européenne a elle aussi repéré le rover et les autres éléments de la mission Mars 2020 à l’aide d’un orbiteur : l’image suivante a été prise le 23 février dernier, par ExoMars Trace Gas Orbiter. Saurez-vous y repérer Perseverance ?

Où est Percy ? Il est là !

Les différents morceaux de la mission peuvent être repérés comme des zones légèrement plus foncées ou plus claires dans la photo. « Dans cette image, les couleurs ont été étirées pour souligner la diversité de composition de la surface », explique l’ESA sur son site. L’agence spatiale a aussi mis une autre image légendée à disposition : dans cette version, les couleurs ressemblent davantage à ce que verrait un observateur ou une observatrice.

De gauche à droite : le parachute et le bouclier arrière, l'étage de descente, le rover, le bouclier thermique. // Source : ESA/Roscosmos/CaSSIS; acknowledgement A. Valantinas

De gauche à droite : le parachute et le bouclier arrière, l'étage de descente, le rover, le bouclier thermique.

Source : ESA/Roscosmos/CaSSIS; acknowledgement A. Valantinas

ExoMars a obtenu ces images à l’aide de sa caméra CaSSIS (pour « Colour and Stereo Surface Imaging System »), prévue pour capturer des photos de la surface de Mars en haute résolution (5 mètres par pixel). Avec Mars Express, la sonde TGO du programme ExoMars est le deuxième orbiteur actif autour de la planète pour le compte de l’ESA.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !