La mission Solar Orbiter a fourni une nouvelle vue saisissante de l'espace. Les planètes Vénus, Terre et Mars y sont réunies devant un fond étoilé.

Il y a presque un an désormais, Solar Orbiter a quitté la surface de la Terre. Le 10 février 2020, la sonde de l’Agence spatiale européenne (avec une participation de la Nasa) décollait avec un objectif : s’approcher du Soleil, afin de l’étudier en détail. Même si la mission étudie prioritairement notre étoile, elle est aussi l’occasion d’obtenir des aperçus uniques des planètes.

La Nasa a publié le 26 janvier 2021 l’un de ces superbes clichés. Solar Orbiter a réussi l’exploit d’y faire figurer ensemble Vénus, la Terre et Mars. Lorsque la sonde a capturé cette vue, elle se trouvait à 250,6 millions de kilomètres de distance de nous, précise l’agence spatiale américaine. C’est l’imageur SoloHI (Heliospheric Imager) qui a capturé cette scène : l’instrument, fourni par les États-Unis, est destiné à localiser les éjections de masse coronale (les bulles de plasma produites dans la couronne solaire).

Vénus, la Terre et Mars vues le 18 novembre 2020 par Solar Orbiter. // Source : ESA/NASA/NRL/Solar Orbiter/SolOHI

Distances vertigineuses

Au premier plan, on retrouve de gauche à droite les planètes Vénus, Terre et Mars. Vénus est l’objet le plus brillant de l’image : la planète se trouve ici à environ 48 millions de kilomètres de la sonde. La Terre, elle, est séparée de Solar Orbiter par 251 millions de kilomètres. Quant à Mars, il y a 332 millions de kilomètres entre elle et la sonde. Le Soleil, lui, ne figure pas dans le cliché (il est situé à droite, hors du cadre de l’image).

Des étoiles sont visibles en arrière-plan, et semblent se déplacer tandis que la sonde est en mouvement autour du Soleil. On peut aussi constater que les planètes sont en mouvement, mais qu’il n’est pas le même que celui des étoiles en arrière-plan : cela est dû aux mouvements individuels de ces astres autour du Soleil, explique l’ESA dans un communiqué. Cette vue a été obtenue peu avant que la sonde réalise son premier survol de Vénus, qui a eu lieu le 27 décembre. Grâce à ces survols de la planète, Solar Orbiter peut s’approcher du Soleil et incliner peu à peu son orbite, afin d’observer l’étoile sous différents angles.

Cette vue saisissante est à ajouter à un autre exploit déjà réalisé par la sonde : ses toutes premières images du Soleil. Jamais notre étoile n’avait été prise en photo d’aussi près, avaient alors annoncé l’ESA et la Nasa, en juillet 2020.

Enfin, sachez qu’il est possible de suivre le périple de Solar Orbiter autour du Soleil depuis une page dédiée, « Where is Solar Orbiter ? ».

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo