Les échantillons prélevés par Hayabusa 2 sur l'astéroïde Ryugu doivent arriver sur Terre le 5 décembre 2020. La Jaxa a donné un peu plus de détails sur la manière dont cela va se passer.

Le deuxième « faucon pèlerin » de l’agence spatiale japonaise s’apprête à bientôt rapporter son précieux chargement sur Terre. La mission de la Jaxa, lancée en 2014, a prélevé des échantillons de l’astéroïde Ryugu en 2019. Le retour sur notre planète des prélèvements doit avoir lieu dans quelques jours, au début du mois de décembre.

Comme l’a rappelé la Jaxa sur Twitter le 24 novembre 2020, le retour de la mission vers la Terre est désormais prévu dans moins de deux semaines. Voici les étapes annoncées par l’agence, notamment en ce qui concerne le largage de son caisson contenant les échantillons, qui doit avoir lieu au-dessus de l’Australie.

  • La séparation de la capsule aura lieu le 5 décembre, entre 6h et 7h du matin (14h-15h heure de Tokyo),
  • Le changement d’orbite permettant le départ du vaisseau aura lieu ensuite, entre 7h et 9h (15h-17h heure de Tokyo),
  • Enfin, l’atterrissage de la capsule est prévu entre 18h et 19h (2h-3h le 6 décembre, heure de Tokyo).

Désormais, la mission se trouve à moins de 4,5 millions de kilomètres de la Terre, précise la Jaxa dans son tweet.

Hayabusa 2. // Source : Flickr/CC/DLR German Aerospace Center

Des échantillons collectés à deux reprises

La cible qui était visée par la mission est l’astéroïde Ryugu, avec deux objectifs : étudier l’objet à l’échelle macroscopique, à l’aide de l’instrumentation de la sonde, et l’analyser à l’échelle microscopique, sur Terre grâce aux échantillons rapportés. Les observations à distance de l’objet se sont achevées à la fin de l’année dernière. Le 13 novembre 2019, Hayabusa 2 a repris la direction de notre planète, avec sa précieuse cargaison collectée à deux reprises (en février puis en juillet 2019).

Les observations d’astéroïdes comme Ryugu sont utiles pour mieux comprendre ce type d’objet. La Nasa a d’ailleurs aussi une mission en cours pour tenter d’élucider le mystère des origines d’un autre astéroïde, Bennu. Cette année, une équipe de scientifiques a envisagé l’hypothèse que Bennu et Ryugu seraient nés de la désintégration du même astéroïde, ce qui pourrait expliquer leur forme étonnante de « toupie ». Les retours des missions OSIRIS-REx (Nasa) et Hayabusa 2 (Jaxa) sont importants si l’on veut espérer en savoir davantage.

Après le largage du caisson d’échantillons (si tout se passe comme prévu), Hayabusa 2 pourra poursuivre son voyage dans l’espace. La sonde a un rendez-vous avec un autre objet céleste : l’astéroïde 1998 KY26, en juillet 2031.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo