La Nasa a mis en ligne les images les plus bluffantes prises de Mars par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter (MRO), qui a été lancé il y a déjà 15 ans pour étudier la planète rouge.

Vous cherchez un nouveau fond d’écran pour votre ordinateur ? Jetez un œil à ces photos de Mars, regroupées par la Nasa dans un billet de blog le 12 août 2020. L’agence américaine a rassemblé les images les plus stupéfiantes prises par la sonde spatiale Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) qui a été mise en orbite autour de la planète en 2005.

« Depuis qu’elle a quitté la Terre il y a 15 ans, MRO a refaçonné la manière dont on comprend la Planète Rouge. Le vaisseau spatial vétéran étudie les températures dans la fine atmosphère de Mars, fouille sous terre avec son radar, détecte les minéraux sur la surface de la planète  », résume la Nasa.

Ses objectifs lui permettent aussi de «  zoomer sur des surfaces avec une très haute résolution », et ce qui donne lieu à des clichés dont la beauté est à couper le souffle. L’une des caméras de MRO s’appelle HiRISE, et elle a pris, d’après la Nasa, 6 882 204 clichés depuis août 2006, ce qui représenterait 194 terabytes de données.

Une tempête de sable sur Mars (à droite) // Source : Nasa

Les plus belles photos de Mars prises par MRO

C’est notamment grâce à MRO que l’on a accès à des images impressionnantes qui montrent comment la surface de mars se transforme lorsque la planète est sujette à des immenses tempêtes de sable, qui recouvrent tout sur leur passage (à droite sur le gif).

L’agence gouvernementale américaine a mis en ligne ces images avec la possibilité, pour chacune, de la télécharger en très bonne qualité ainsi que d’utiliser une légende appropriée. Par exemple, si vous êtes séduits par le « diable de serpent de poussière », il existe une page dédiée créée en 2012, avec l’histoire de la prise de cette photo. En voici quelques unes — pour le reste, rendez-vous directement sur le site très complet de la Nasa.

Photo de Mars prise en 2012 // Source : Nasa
Photo de Mars prise en 2009 // Source : Nasa

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo