Alors que SpaceX s'apprête à lancer son premier vol habité vers l'ISS, l'entreprise a connu un échec dans le développement d'une autre technologie. Les deux programmes n'ont rien à voir.

Les observateurs de SpaceX — et de la Nasa — ont les yeux rivés sur le centre spatial Kennedy, depuis lequel décollera une fusée Falcon 9 pour emmener deux astronautes américains sur la Station spatiale internationale. Il s’agira du premier vol habité pour SpaceX. En parallèle, l’entreprise développe une autre fusée. Sauf que le dernier test, organisé vendredi, s’est soldé par un échec — rapporte The Verge dans un article du 29 mai.

Le prototype Starship, baptisé SN4, a subi une violente explosion, causant un incendie impressionnant et de lourds dégâts à l’engin. D’après une vidéo diffusée sur YouTube, il y a visiblement eu une fuite de carburant. Sur la séquence, on peut constater que les flammes ont été très vite maîtrisées. A priori, personne n’a été blessé.

Quatrième prototype de fusée en moins pour SpaceX

Ce prototype de fusée en développement chez SpaceX n’a rien à voir avec le programme impliquant aussi la Nasa. Avec Starship, la firme prévoit des voyages très lointains, vers la Lune et Mars. À cause de cette ambition, SpaceX a déjà perdu trois fusées lors d’expérimentations n’impliquant encore aucune tentative de lancement — sachant que la Federal Aviation Administration vient tout juste d’accorder l’autorisation de décoller à faible altitude depuis le Texas.

SN4 a connu plusieurs tests de lancement statique réussis avant d’être grandement endommagé par cette explosion. Cet événement devrait retarder une nouvelle fois le programme. D’autant que, au détour d’un podcast avec Aviation Week diffusé le 26 mai, Elon Musk a indiqué que les priorités de SpaceX sont tournées vers le vol habité. « Cela va donc ralentir les choses du côté de Starship », appuie-t-il. On peut néanmoins affirmer que SN4 est allé un peu plus loin que ses prédécesseurs dans le processus, une preuve que SpaceX avance dans la bonne direction pour sa fusée nouvelle génération qui remplacera les Falcon. 

Les restes du prototype SpaceX // Source : Capture YouTube

Petit rappel historique :

  • Novembre 2019 : le prototype Mark 1 a été détruit pendant un test de pression ;
  • Février 2020 : le prototype SN2 a subi le même sort ;
  • Avril 2020 : le prototype SN3 a explosé à cause d’une erreur de configuration.

En somme, le chemin est encore long pour SpaceX.

Crédit photo de la une : Capture YouTube

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo