SpaceX prévoit de lancer dans la nuit du 6 au 7 janvier une nouvelle grappe de 60 satellites Starlink. Il s'agit d'un programme qui entend fournir un service d'accès à Internet depuis l'espace, dès 2020 dans certaines régions du monde.

Quelle est la mission ?

Le but de ce tir est de mettre en orbite un troisième ensemble de 60 satellites dans le cadre du programme Starlink. Un premier envoi a eu lieu au mois de mai 2019, puis un autre en novembre de la même année, avec à chaque fois un nombre équivalent de satellites. D’autres tirs devraient avoir lieu dans les semaines et les mois à venir, car le lancement commercial de Starlink est prévu pour 2020.

Starlink est le nom donné par SpaceX à un projet consistant à apporter un accès à Internet depuis l’espace, notamment dans les régions mal ou pas desservies par les infrastructures terrestres classiques. À terme, le réseau Starlink doit comporter des milliers de satellites. La première phase du projet implique l’envoi de 7 000 satellites. Pour SpaceX, cela peut être une source importante de revenus.

SpaceX Falcon 9
Un décollage d’une fusée Falcon 9. // Source : SpaceX

Pour ce vol, SpaceX a positionné sur le pas de tir une fusée dont le premier étage a déjà servi à trois reprises : pour un premier envoi de satellites Starlink, mais aussi pour les missions Iridium-8 et Telstar 18 Vantage. Contrairement à ses rivaux, SpaceX a choisi de concevoir des lanceurs réutilisables afin d’abaisser drastiquement les coûts de son activité et, par conséquent, d’être très compétitif.

Ce choix industriel pourra être observé lors de cette mission, puisque l’entreprise prévoit de récupérer d’une part le premier étage de la fusée avec une barge automatique placée dans l’océan Atlantique, et d’autre part de réceptionner la moitié de la coiffe qui servait à protéger les satellites pendant le vol atmosphérique. Là encore, ce sera une barge, dotée d’un large filet, qui sera mise à contribution.

Date du lancement

Le 4 janvier, SpaceX a annoncé avoir procédé à la mise à feu statique de son lanceur Falcon 9, pour s’assurer une dernière fois son bon fonctionnement avant le vrai décollage. Tout s’étant bien passé, l’entreprise américaine a programmé pour 21h19, lundi 6 janvier, le tir de son lanceur depuis le complexe de lancement 40 de Cap Canaveral, en Floride.

Compte tenu de l’important décalage horaire qui existe entre la côte est des États-Unis et la métropole, il sera très difficile d’assister en direct à la mission. Il y a en effet six heures qui nous séparent de Cap Canaveral. Il sera donc 3h19 du matin, le mardi 7 janvier, quand la fusée prendra son envol. Pour la plupart des passionnés, le résultat ne sera donc connu que dans la matinée, le lendemain.

Comment suivre le lancement en direct

Le lancement sera diffusé sur le site officiel de SpaceX et sur sa chaîne YouTube.

Crédit photo de la une : SpaceX

Partager sur les réseaux sociaux