La lumière cendrée est un clair de Terre. On observe généralement ce phénomène astronomique peu avant ou après la nouvelle Lune.

Lune pleine, en croissant, gibbeuse… Comment se lasser du spectacle de l’astre pourtant le plus familier de notre ciel ? Il est même possible d’y contempler régulièrement ce que l’on appelle la lumière cendrée.

D’où vient ce phénomène astronomique ? Comment l’observer ? Voici quelques conseils pour profiter de ce spectacle souvent offert par la Lune lors du crépuscule. Il est justement de retour le lundi 12 février 2024.

Où se trouve la lumière cendrée ?

Observer la lumière cendrée est assez simple : il suffit de chercher la Lune dans le ciel. À moins qu’il soit totalement voilé par une météo peu clémente, vous ne devriez pas avoir de peine à repérer notre satellite naturel. Un croissant de lune est visible. Ce n’est pas lui qui nous intéresse, mais le reste de l’astre, faiblement éclairé.

Lumière cendrée. // Source : Canva
Lumière cendrée. // Source : Canva

Tous les 29 jours environ, le satellite est dans la phase de la nouvelle Lune. L’expression désigne le moment où la Lune n’est pas visible dans le ciel nocturne. Cela explique que quelques jours plus tôt ou plus tard, un fin croissant (éclairé par le Soleil) apparaisse sur la surface de l’astre. La lumière cendrée concerne le reste de la Lune, qui est habituellement caché dans la pénombre.

Cette partie-là aussi est éclairée : c’est cette luminosité que l’on appelle la lumière cendrée, ou clair de Terre. Elle est cependant bien moins prononcée que la luminosité du croissant, créant une « une version fantomatique de la pleine lune », comme l’explique la Nasa.

D’où vient la lumière cendrée ?

Pour comprendre l’origine de la lumière cendrée, représentez-vous le Soleil, la Lune et la Terre comme si vous pouviez les observer de loin. « Une partie de la Lune est éclairée directement par le Soleil. L’autre partie ne l’est pas, mais elle est éclairée par la lumière du Soleil réfléchie par la Terre », résume Florent Deleflie, astronome à l’observatoire de Paris, à Numerama.

La lumière réfléchie par la Terre provoque la lumière cendrée. // Source : Wikimedia/CC/Gringer
La lumière réfléchie par la Terre provoque la lumière cendrée. // Source : Wikimedia/CC/Gringer

Et, si ce clair de Terre apparait légèrement bleu, il faut savoir que c’est parce que ce sont les océans terrestres qui jouent un rôle important dans cette réflexion de la lumière.

Le phénomène se produit tous les mois, comme la pleine Lune, par exemple. « Mais il n’est pas visible partout dans les mêmes conditions. Dans l’hémisphère nord, il l’est pendant la période estivale », poursuit l’astronome. Autrement dit, la lumière réfléchie par la Terre sur la Lune varie durant l’année : c’est au printemps, dans l’hémisphère nord, que cette lumière est particulièrement brillante.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !