Même si le temps ne change pas, nous pouvons avoir l'impression qu'il passe de plus en plus vite en vieillissant. Notre cerveau est responsable de cette sensation.

Pourquoi le temps semble-t-il passer plus vite quand nous vieillissons ? La réponse se trouve dans notre cerveau. Adrian Bejan, professeur en génie mécanique à l’université Duke (Caroline du Nord), s’est penché sur cette question dans European Review le 18 mars 2019.

« Le ‘temps de l’horloge’ mesurable n’est pas le même que le temps perçu par l’esprit humain », explique le chercheur dans cette étude. Ce décalage vient du fait que, pendant que notre corps vieillit, notre cerveau traite de moins en moins vite les images mentales.

Notre cerveau obtient et traite moins vite les images. // Source : Pxhere/CC0 (photo recadrée)

Comment notre esprit perçoit-il le temps qui change ?

Notre esprit « perçoit la réalité […] à travers des images », énonce l’auteur. Elles sont créées lorsque les éléments que nous voyons arrivent jusqu’à notre cerveau, plus particulièrement notre cortex (la substance grise en périphérie des hémisphères). « L’esprit ressent le ‘changement du temps’ lorsque l’image perçue change », poursuit Adrian Bejan.

Pour notre esprit, la sensation du temps qui passe est moins liée aux aiguilles de notre montre qu’à cette vision mentale. C’est parce que cette dernière change que « le présent est différent du passé  », écrit le chercheur. Certes, le temps est mesurable et une journée dure 24 heures pour tout le monde (sauf les jours de changement d’heure). Pourtant, nous ne ressentons pas tous le temps de la même façon. « Un esprit jeune reçoit plus d’images en un jour que quand il est plus vieux », constate Adrian Bejan.

Le temps physique n’est pas le même que celui de l’esprit humain. // Source : Pxhere/CC0 Domaine public (photo recadrée)

Des changements physiques qui ralentissent le signal

En vieillissant, notre corps connaît aussi des changements physiques. Les réseaux de nerfs et de neurones ont grandi et sont devenus plus complexes : le temps pour que les signaux visuel arrivent jusqu’au cortex s’allonge avec l’âge. En même temps, la vitesse du signal décroit car ces réseaux se dégradent.

Au cours de notre vie, le temps (mesurable) nécessaire pour créer une nouvelle image mentale augmente. La plupart des images que l’on conserve datent de notre jeunesse, puisque les nouvelles images sont moins nombreuses avec l’âge. Le temps semble donc passer plus vite à cause du décalage entre le temps physique et celui perçu par notre esprit.

Crédit photo de la une : Disney

Partager sur les réseaux sociaux