L’année 2024 est rythmée par 4 éclipses, dont 2 éclipses de Lune et 2 éclipses de Soleil. Toutes ne sont pas visibles depuis la France métropolitaine. Où faut-il aller sur Terre pour chasser ces éclipses ?

La chasse aux éclipses est ouverte ! En 2024, 4 éclipses se produiront sur Terre : 2 éclipses solaires et 2 éclipses lunaires. Observer un tel spectacle reste un moment assez rare dans une vie. Si vous voulez voir ces phénomènes de vos propres yeux, il est fortement recommandé de les anticiper et de prévoir le déplacement.

Voici quand surviendront ces éclipses, et où vous rendre sur Terre pour espérer les admirer en 2024.

Les éclipses solaires de 2024

Lors d’une éclipse solaire, la Lune masque le Soleil vu de la Terre, partiellement ou totalement. Il faut donc nécessairement un alignement entre la Terre, la Lune et le Soleil pour que survienne une éclipse solaire. Attention, une éclipse solaire ne s’observe pas sans précautions.

Où verra-t-on l’éclipse totale de Soleil du 8 avril 2024 ?

La première éclipse solaire de 2024 est une éclipse totale. Elle surviendra le lundi 8 avril. Lors de ce type d’éclipse, le disque lunaire occulte complètement le Soleil au moment du maximum du phénomène.

Parcours de l'éclipse du 8 avril 2024. // Source : Wikimedia/CC/A.T. Sinclair
Parcours de l’éclipse du 8 avril 2024. // Source : Wikimedia/CC/A.T. Sinclair

Malheureusement, cette éclipse est invisible en France métropolitaine, il faut donc faire le voyage pour espérer l’admirer. La totalité de l’éclipse est observable dans une fine bande passant sur l’Amérique du Nord : elle commence dans l’océan Pacifique, traverse le Mexique, les États-Unis et le Canada et s’achève dans l’océan Atlantique.

L’éclipse sera visible partiellement du Canada jusqu’au Costa Rica, en incluant la République dominicaine. Une partie de l’Europe verra l’éclipse dans sa phase partielle : Islande, Irlande, Royaume-Uni, Espagne et Portugal.

Cette éclipse de Soleil dure 5 heures et 10 minutes, dont 3 heures et 16 minutes pour la phase totale.

Où verra-t-on l’éclipse annulaire de Soleil du 2 octobre 2024 ?

La deuxième éclipse solaire de l’année 2024 est une éclipse annulaire. Elle a lieu le mercredi 2 octobre. Durant une éclipse annulaire de Soleil, la Lune n’occulte pas totalement le disque solaire : au maximum du phénomène, un anneau brillant entoure le disque lunaire.

Parcours de l'éclipse du 2 octobre 2024. // Source : Wikimedia/CC/A.T. Sinclair
Parcours de l’éclipse du 2 octobre 2024. // Source : Wikimedia/CC/A.T. Sinclair

La France métropolitaine ne peut pas assister à cette éclipse solaire, qui survient majoritairement au-dessus de l’océan Pacifique. La bande de centralité de l’éclipse commence au nord de l’équateur terrestre, avant d’atteindre l’Amérique du Sud, en traversant la Patagonie et le nord des Malouines. Elle prend fin dans l’Atlantique sud.

L’Amérique du Sud (Chili, Bolivie, Pérou, Argentine, Paraguay, Uruguay, Brésil) ainsi que l’Antarctique seront dans la zone de visibilité de l’éclipse, uniquement dans sa phase partielle.

Cette éclipse annulaire dure 6 heures et 3 minutes, dont 3 heures et 48 minutes dans sa phase annulaire.

Les éclipses lunaires de 2024

Durant une éclipse lunaire, la Lune est plongée dans l’ombre (ou la pénombre) de la Terre. Notre planète bloque la lumière du Soleil habituellement réfléchie par la Lune. Une éclipse lunaire implique donc un alignement entre la Lune, la Terre et le Soleil. Toutefois, il n’y a pas d’éclipse de Lune tous les mois.

Où verra-t-on l’éclipse de Lune par la pénombre du 25 mars 2024 ?

La première éclipse de Lune de l’année 2024 sera une éclipse par la pénombre, se produisant le lundi 25 mars. Par contre, les éclipses lunaires par la pénombre ne sont absolument pas spectaculaires : personne ne les remarque. C’est ce qui s’est produit en 2023, avec l’éclipse de Lune du 5 mai, imperceptible. Durant une éclipse par la pénombre, la Lune ne passe pas dans l’ombre de la Terre, et continue donc d’être illuminée par le Soleil.

Malgré tout, les astronomes dressent des cartes de « visibilité » de telles éclipses. On peut de ce fait dire que l’éclipse survient au-dessus d’une partie de l’Europe, de l’Afrique, de l’Amérique du Nord et du Sud, et une partie de l’Océanie.

Néanmoins, la Lune ne changera pas d’apparence, même pour les observateurs situés dans ces lieux durant l’éclipse : nul besoin de faire un voyage pour espérer voir quelque chose d’inhabituel, car ce sera forcément un échec.

La phase de pénombre de cette éclipse dure 4 heures et 39 minutes.

Carte de l'éclipse du 24 mars 2024. // Source : IMCCE
Carte de l’éclipse du 24 mars 2024. // Source : IMCCE

Où verra-t-on l’éclipse partielle de Lune du 18 septembre 2024 ?

La deuxième éclipse lunaire de l’année 2024 est une éclipse partielle. Elle a lieu le mercredi 18 septembre. Au cours d’une éclipse partielle de Lune, le satellite est plongé dans l’ombre de la Terre, mais qu’en partie.

Bonne nouvelle : la France métropolitaine est bien dans la zone de visibilité de cette éclipse lunaire ! Il suffira donc de regarder la Lune quand elle sera levée (et que l’éclipse aura commencé) pour voir le phénomène. L’éclipse partielle survient au-dessus de l’Amérique du Nord et du Sud, de l’Europe, de l’Afrique, de l’Antarctique, ainsi qu’une partie de l’Asie.

L’éclipse lunaire dure 4 heures et 6 minutes dans sa phase de pénombre. La phase partielle de l’éclipse, celle que l’on pourra distinguer, dure 1 heure et 2 minutes.

Carte de l'éclipse du 18 septembre 2024. // Source : IMCCE
Carte de l’éclipse du 18 septembre 2024. // Source : IMCCE

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !