SpaceX a procédé à deux tests cruciaux en décembre, en amont du troisième vol du Starship, attendu courant 2024.

C’est un pas supplémentaire qui rapproche un peu plus SpaceX du prochain essai en vol du Starship. Vendredi 29 décembre, l’entreprise américaine a fait un point d’étape sur sa préparation, en mentionnant la réussite d’une mise à feu statique du Super Heavy — l’étage principal du Starship. C’est ce booster qui servira dans les semaines à venir au troisième vol.

Allumage du premier étage

Cet allumage des trente-trois moteurs du Super Heavy, qui a duré moins de vingt secondes, survient quelques jours après la mise en route de la propulsion de l’étage supérieur du Starship. Lui aussi a bénéficié d’une mise à feu statique de ses six moteurs pendant une poignée de secondes. C’était quelques jours avant Noël, pour tenir le calendrier annoncé par Elon Musk.

La séquence, capturée par un drone, montre également l’actionnement du « mur d’eau », ce mécanisme qui fait faillir un déluge depuis le pas de tir pour atténuer l’onde de choc provoqué par l’allumage des moteurs, ainsi que le bruit et la chaleur de la propulsion. Depuis le premier vol, au printemps, SpaceX a adapté les pas de tir pour les rendre plus résistants.

Raptor Super Heavy SpaceX
Détail des moteurs du Super Heavy. // Source : SpaceX

La date du troisième vol du Starship est toujours incertaine, car elle est tributaire des conclusions de SpaceX sur l’enquête concernant le deuxième vol de la fusée ainsi que du feu vert de l’administration de l’aviation civile américaine (FAA). Or, la FAA supervise également les investigations que mène l’entreprise au sujet du vol du mois de novembre.

Si la deuxième tentative n’a pas permis de réussir tous les objectifs de SpaceX, elle a néanmoins validé davantage d’étapes. Le troisième essai, attendy pour le premier trimestre 2024, doit aller encore plus loin, avec l’espoir de réussir cette fois à aller jusqu’au bout de la mission, à savoir envoyer le Starship amerrir au large d’Hawaï, dans le Pacifique.


Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !