Rien ne dit que la France connaîtra effectivement des coupures de courant localisées et contrôlées, en cas de forte tension sur le réseau électrique. Mais, si ces délestages surviennent, voici ce qu’il faut retenir.

La France est susceptible de subir des coupures de courant localisées pendant l’hiver 2022-2023, faute d’une capacité énergétique suffisante pour répondre à tous les besoins. Ce scénario n’est pas certain de se produire : tout dépendra de la réaction du pays pour diminuer assez sa consommation. Il faudrait la réduire de 10 % pour être tranquille.

Si jamais le réseau électrique français n’arrive pas à satisfaire la demande, des délestages — le terme consacré pour mentionner ces coupures provisoires et contrôlées — auront lieu sur le territoire. Mais, pour que personne ne soit pris au dépourvu, il est prévu un système de notification en amont pour dire où et quand aura lieu telle ou telle interruption électrique.

Recevoir un SMS en cas de coupure électrique

Première possibilité pour le public : l’inscription à un service piloté par RTE (Réseau de Transport d’Électricité, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité dans le pays, filiale d’EDF). En renseignant son mail, son numéro de téléphone et son code postal, un particulier peut savoir s’il existe un risque de coupure à venir dans la localité où il réside.

La réception d’un SMS ne signifie pas forcément qu’il va y avoir un délestage, mais que la situation est tendue. Le message aura aussi pour but de demander un effort sur la consommation, en limitant ou en reportant l’utilisation de certains appareils, en baissant un peu le chauffage ou en appliquant toute une série d’éco-gestes.

L’inscription au service d’envoi SMS se fait ici.

Utiliser l’application EcoWatt

Deuxième solution : l’application mobile EcoWatt, disponible pour Android et iOS. Il s’agit de la déclinaison, pour mobile, du service de « météo de l’électricité », qui présente la situation du réseau électrique par un code couleur : vert, tout va bien ; orange, la situation est tendue ; rouge, des coupures sont envisagées si aucune baisse notable n’a lieu.

Ecowatt app
L’application EcoWatt. // Source : Ecowatt

En principe, l’appli doit pouvoir prévenir les mobinautes 3 jours avant les jours de tension, pour que les individus puissent agir sur leur consommation en amont. À mesure que l’on s’approchera du jour J, les indications doivent être affinées afin de connaître d’abord les départements concernés puis, si rien ne change, les adresses postales.

Télécharger EcoWatt pour Android sur Google Play et pour iOS sur l’App Store.

À la télévision, à la radio et dans les bulletins météo

Afin de toucher un maximum de monde, les journaux télévisés et les bulletins météo sont aussi mobilisés, rappelle Libération. Ceux-ci affichent déjà des vignettes qui indiquent l’état du réseau électrique. Par exemple, les chaînes du groupe France Télévisions incluent cette météo de l’électricité depuis le 3 octobre dans les points météorologiques.

Les journaux et les bulletins ne seront pas en mesure de signaler les coupures au cas par cas. Ils pourraient cependant signaler quels départements risquent de subir un délestage dans les prochaines heures, et quand. Ils pourraient aussi indiquer les ressources à consulter pour savoir si son domicile est touché — par exemple, en visitant le site de RTE.

Comment doivent se passer les coupures d’électricité ?

Selon les informations données par le gouvernement et les éléments rapportés par la presse, les coupures doivent suivre le cadre suivant :

  • Elles ne surviennent qu’en semaine, du lundi au vendredi (les week-ends sont exclus) ;
  • elles ne doivent durer que deux heures au maximum ;
  • elles doivent avoir lieu lors des pics de consommation (entre 8h et 13h le matin, entre 18h et 20h le soir) ;
  • elles ne concernent que le territoire métropolitain (pas la France d’outre-mer) ;
  • elles doivent être « tournantes », pour ne pas toucher deux fois la même adresse d’affilée (mais un même foyer pourrait être concerné quelques fois au cours de l’hiver).
électricité
Les coupures ne sont pas certaines, mais si elles surviennent, elles doivent suivre des règles précises. // Source : Anthony Indraus

Y a-t-il des exceptions pour les coupures de courant ?

Oui. Les sites dits sensibles doivent être préservés des coupures, même s’ils sont au cœur d’un département ciblé par un délestage. Cela inclut entre autres les prisons, les hôpitaux, les pompiers, certains sites industriels à risque, certains lieux majeurs pour la défense nationale, les forces de l’ordre (police et gendarmerie), l’armée, des infrastructures particulières de transport, etc.

Du côté des particuliers, il y a aussi quelques usagers prioritaires qui ne doivent pas subir de coupure d’électricité planifiée. C’est notamment le cas des personnes qui ont un appareillage médical très particulier à domicile et qui fonctionne avec la prise secteur du domicile. Il est question soit de les transférer à l’hôpital, soit de leur fournir un générateur personnel s’ils n’en ont pas.

Quand auront lieu les coupures de courant ?

Il est impossible de savoir exactement quand auront lieu ces délestages, ni même s’ils auront bien lieu. Le scénario privilégié est de miser sur une consommation en baisse — et une relative remontée en puissance de la production électrique avec la remise en route de certains réacteurs nucléaires — pour passer l’hiver.

C’est au cœur de l’hiver, lorsque les températures chuteront beaucoup plus, que la tension sera la plus forte, avec les besoins accrus en chauffage. Pour l’heure, il n’y a pas encore de « vague de froid », même si quelques flocons de neige ont pu être observés dans certaines villes et que le mercure est descendu de quelques crans ces derniers temps.

Que faut-il faire en cas de coupure de courant ?

À supposer qu’un délestage survienne chez vous, il y a quelques recommandations qu’il vaut mieux suivre. Si vous vivez dans un immeuble, attention à ne pas prendre l’ascenseur au mauvais moment, sous peine de rester coincé deux heures. Si vous avez des portails et/ou des volets électriques, il serait judicieux de les garder ouverts ou de les enclencher avant ou après la coupure.

Mieux vaut évidemment éviter de faire tourner des appareils pendant les phases de coupure — évitez, par exemple, de lancer une machine à laver ou un lave-vaisselle avant la période de délestage. Visez les heures creuses, qui ne sont pas censées être touchées par des mesures. Chargez aussi vos équipements à ces moments-là. Ayez une lampe touche prête à l’emploi.

La lampe torche, la meilleure amie des égarés de films d'horreur // Source : Netflix
La lampe torche, la meilleure amie en cas de coupure de courant le soir. // Source : Netflix

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !