Une éclipse solaire est un spectacle grandiose qu’il est rare d’observer dans sa vie. Alors ne gâchez pas cet instant unique en optant pour des lunettes trop anciennes, qui risqueraient de vous mettre en danger, et provoquer des séquelles à vie.

La France se prépare à assister à la deuxième éclipse solaire de l’année 2022. Il s’agit d’une éclipse partielle, lors de laquelle notre planète se retrouve dans la pénombre de la Lune. Si la météo est clémente, les Français pourront la voir. Selon la ville dans laquelle vous vous trouvez, le spectacle de l’éclipse sera différent. Les Strasbourgeois verront mieux le phénomène que les Toulousains, par exemple.

L’éclipse peut être suivie en ligne et en direct, ce mardi 25 octobre. Évidemment, vous pouvez aussi tenter son observation en vrai. Toutefois, n’oubliez jamais que l’on ne regarde pas le Soleil en vision directe, qu’il y ait une éclipse ou pas. Regarder une éclipse solaire exige des précautions, pour votre sécurité. Même lors d’une éclipse totale, le rayonnement de l’étoile peut provoquer des dommages irréversibles à vos yeux. Cela est d’autant plus dangereux qu’au moment de la brûlure, elle est indolore.

Remettre vos anciennes lunettes d’éclipse ? C’est bien trop risqué

Il est donc indispensable de s’équiper correctement, avec des lunettes d’éclipse. Mais, pas n’importe lesquelles : elles doivent être neuves. Si vous aviez acheté une paire pour admirer l’éclipse totale d’août 1999, et que vous l’avez gardé en souvenir, ne pensez même pas une seconde à vous en resservir.

Pas de lunettes d'éclipse ? Il reste des solutions pour voir le phénomène sans aucun risque. // Source : Canva
Ne prenez aucun risque et choisissez des lunettes récentes. // Source : Canva

L’Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides met en garde : « le pouvoir filtrant peut s’estomper avec le temps, et, pire, en cas de stockage peu précautionneux, les lunettes ont pu être détériorées (fissure, trou dans le film…) ». C’est pour cela que l’institut invite à privilégier les lunettes récentes, datant de moins d’un an (et que vous aurez pris grand soin de stocker avec précaution).

Pour rappel, les lunettes de protection spécialement conçues pour l’observation des éclipses doivent correspondre à la norme internationale NF EN ISO 12312-2-2015. Cela doit au moins être indiqué sur l’emballage. Vous pouvez également vérifier que les lunettes possèdent un marquage CE de conformité. Par ailleurs, n’utilisez jamais les verres filtrants de ces lunettes sur un appareil, comme des jumelles, un appareil photo ou un télescope. Seuls des filtres conçus spécialement pour ces objets doivent être utilisés.

Quant aux lunettes de soleil ou autres objets farfelus, il est absolument déconseillé de s’en servir pour regarder l’étoile. Cela peut même représenter un danger encore pire que si vous regardiez le Soleil à l’œil nu, selon l’IMCCE : la brûlure serait encore plus intense. L’intensité lumineuse est filtrée par les lunettes, et la pupille de l’œil se dilate.


Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !