La pénombre de la Lune a recouvert une partie de la Terre ce mardi 25 octobre 2022. Cette éclipse solaire partielle, visible depuis la France ou d’autres pays, peut être revue en ligne.

Nous venons de vivre la deuxième éclipse solaire de l’année 2022. Ce mardi 25 octobre, une éclipse partielle de Soleil a eu lieu. La France a eu la chance d’être dans la zone de visibilité de ce phénomène. Tout le monde ne pouvait cependant pas la voir aussi bien : c’est dans l’est du pays que le plus grand degré d’obscuration du Soleil était prévu, au maximum du phénomène.

Pour rappel, l’observation d’une éclipse solaire nécessite impérativement de prendre des précautions. On n’observe jamais le Soleil en vision directe, même au moment d’une éclipse. C’est prendre un risque grave d’une brûlure du fond de l’œil (d’autant plus dangereux qu’on ne s’en rend pas compte sur le moment). Quand on ne possède pas les lunettes adéquates, récentes et avec un marquage CE de conformité, il vaut mieux en profiter par projection.

Revoyez l’éclipse de Soleil partielle du 25 octobre 2022

Plusieurs observatoires ont diffusé l’événement en ligne et en direct, sans aucun danger pour vos yeux. C’était le cas de l’observatoire de Paris qui a diffusé des images depuis ses sites de Meudon et Nançay. Une lunette solaire était aussi installée à Arras.

  • Quand ? Le mardi 25 octobre 2022, à partir de 11h (heure de Paris).
  • Où ? Sur la chaîne YouTube de l’observatoire de Paris.
  • Quoi ? La deuxième éclipse solaire de l’année 2022. Cette éclipse partielle était visible depuis la France.

L’observatoire de Strasbourg a aussi organisé une diffusion en direct sur sa chaîne YouTube, à partir de 11h. La ville était la mieux placée en France pour profiter du spectacle. Au maximum de l’éclipse, le Soleil était masqué à moins de 20 % par la Lune vu de Strasbourg.

La France n’était pas le seul pays qui pouvait profiter de l’éclipse. Puisqu’il s’agit d’une éclipse partielle, on parle de bande de centralité pour désigner les endroits depuis lesquels on peut voir le phénomène astronomique sur Terre (et lors d’une éclipse totale de Soleil, on parle de bande de totalité). Ce 25 octobre, la bande de centralité commençait au sud du Groenland, passait au nord de l’Europe et se terminait au sud de l’Inde.

Grâce aux diffusions à revoir en ligne, vous pouvez découvrir à quoi ressemblait l’éclipse ailleurs sur la planète. L’observatoire royal de Greenwich a diffusé l’éclipse sur YouTube, à partir de 11h05.

Le site spécialisé Time and Date proposait un suivi de l’éclipse dès 10h30 sur YouTube. Les images diffusées provenaient de l’Italie : de l’Observatoire astronomique de Capodimonte, près de Naples, ainsi que d’un télescope solaire à Catane, en Sicile.

Un événement en direct était prévu depuis New Delhi. Il a été diffusé par Space, une organisation dédiée au développement de l’astronomie en Inde, à partir de 12h15 sur YouTube. L’observatoire astronomique Al Khatim, aux Émirats arabes unis, a proposé aussi une diffusion de l’éclipse partielle de Soleil sur YouTube.

Qu’a-t-on vu pendant cette éclipse solaire ?

Durant l’éclipse du 25 octobre 2022, la Lune est partiellement venue bloquer la lumière émise par le Soleil. C’est une éclipse sans ombre : personne, sur notre planète, a vu le Soleil disparaitre totalement et temporairement. Seule une zone de pénombre a recouvert une partie du globe terrestre, prévient l’Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE).

Voici les horaires de l’éclipse solaire, dans différentes villes françaises, selon les données de l’IMCCE. Les horaires sont indiqués en temps légal français (UTC+2).

VilleDébutMaximumFinObscuration
StrasbourgDébut11h13Maximum12h09Fin13h07Obscuration19,5 %
MetzDébut11h12Maximum12h07Fin13h04Obscuration18,4 %
LilleDébut11h09Maximum12h02Fin12h57Obscuration17,2 %
DijonDébut11h15Maximum12h06Fin13hObscuration14,4 %
ParisDébut11h12Maximum12h02Fin12h54Obscuration13,7 %
LyonDébut11h18Maximum12h07Fin12h58Obscuration11,8 %
NiceDébut11h22Maximum12h12Fin13h04Obscuration11,7 %
NantesDébut11h17Maximum11h59Fin12h41Obscuration7,4 %
ToulouseDébut11h25Maximum12h04Fin12h44Obscuration5,4 %

À l’œil nu, aucune baisse de luminosité visible n’a pu être constatée. Par contre, vous avez pu voir le disque lunaire « mordre » un peu le limbe du Soleil (en haut à gauche), si vous avez observé le Soleil (encore une fois, avec précaution). C’est aussi ce que vous pouvez constater dans ces rediffusions en ligne.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.