La mission DART doit heurter l’astéroïde Dimorphos ce lundi 26 septembre 2022. L’impact, qui survient à 11 millions de kilomètres de notre planète, est à suivre en direct.

Une sonde fonce actuellement vers un astéroïde, sur lequel elle va se crasher. Mais, ce n’est pas un problème : au contraire, c’est l’objectif même de la mission DART (Double Asteroid Redirection Test, ou « test de déviation d’un astéroïde double »). Presque un an après le lancement de la mission DART dans l’espace, le grand jour de l’impact approche. C’est le lundi 26 septembre que le vaisseau doit intentionnellement s’écraser sur sa cible, avec l’objectif de modifier l’orbite de l’astéroïde.

Regardez la sonde DART foncer sur l’astéroïde Dimorphos en direct

L’événement peut être suivi en ligne et en direct, dans la nuit. Il sera possible de suivre d’abord l’approche finale de la sonde vers l’astéroïde, puis le moment du crash lui-même.

  • Quand ? Le lundi 26 septembre 2022, à partir de 23h30 (heure de Paris) ;
  • Où ? Sur la chaine YouTube de la Nasa, d’abord ici, puis (à partir de minuit) ;
  • Quoi ? L’impact de la mission DART de la Nasa, à la surface de l’astéroïde Dimorphos, pour tester une méthode de déviation de la trajectoire d’un astéroïde qui menacerait notre planète.

Objectif : perturber l’orbite de l’astéroïde, puis observer ce changement

La sonde DART a commencé à apercevoir sa cible le 7 septembre dernier. La mission vise un système binaire, composé de Didymos et de son satellite. Cette lune, baptisée Dimorphos, est l’astéroïde parfait pour le test de déviation de la Nasa. Lorsque Dimorphos tourne autour de Didymos, il passe devant et derrière lui de notre point de vue.

Ce mouvement devrait faciliter l’observation d’un changement dans l’orbite de Dimorphos, que l’on souhaite provoquer avec l’impact de DART. Par ailleurs, il se trouve qu’au moment du crash, la distance entre les deux astéroïdes et notre planète est minimale : 11 millions de kilomètres. Des télescopes terrestres pourront surveiller le couple d’astéroïdes.

La mission DART, illustration. // Source : Capture d'écran YouTube ESA
La mission DART, illustration. // Source : Capture d’écran YouTube ESA

Ni Dimorphos, ni Didymos ne représentent véritablement un danger pour la Terre. Ce n’est le cas d’aucun astéroïde connu, d’ailleurs. Cela n’empêche pas de se demander comment l’humanité ferait si l’un de ces objets célestes devait un jour nous menacer. Des exercices de simulation d’impact d’un astéroïde sont ainsi organisés. C’est aussi dans cette perspective que la mission DART a été lancée. L’impact de la sonde servira à mieux gérer le risque que peuvent représenter les astéroïdes géocroiseurs, qui peuvent évoluer non loin de la Terre.

Avant l’impact, vous pouvez surveiller le compte à rebours de la mission DART. Pour mieux vous rendre compte de la taille des deux astéroïdes, vous pouvez aussi aller voir cette mise à l’échelle de Didymos et Dimorphos.