On y est : les premières images du télescope spatial « le plus grand et le plus puissant du monde » commencent à être présentées le 12 juillet, après un aperçu le 11 juillet. Et maintenant ?

Comment suivre la présentation des images de James Webb

Un évènement historique pour l’astronomie

L’évènement commencé à être historique. En tout cas, l’agence spatiale américaine (Nasa) a tout fait pour lui donner une dimension mémorable. C’est en effet le 12 juillet 2022 que l’on découvrira enfin les premiers vrais clichés pris par le télescope spatial James Webb, qui a quitté la Terre en décembre et qui se trouve aujourd’hui à 1,5 million de kilomètres de la Terre.

« Regardez les premières images tant attendues de James Webb, le plus grand télescope jamais lancé dans l’espace. Il permettra de percer les mystères de notre système solaire, d’observer des mondes lointains autour d’autres étoiles et de sonder les structures et les origines mystérieuses de notre univers et de la place que nous y occupons », écrit la Nasa.

Mais le fait que la Nasa ne pouvait pas attendre le 12 juillet 2022 pour montrer les premières captures de l’observatoire, même si les photos s’avèrent incomplètes ou ne rendent pas justice à la qualité des instruments scientifiques à bord. On a ainsi vu l’agence diffuser des photos dès février, puis d’autres plus spectaculaires, en mars. Et rebelote début juillet.

Quelles sont les premières cibles de James Webb ?

En fait, la Nasa trépigne tellement d’impatience qu’une première photo prise par James Webb, en couleur et avec le plein potentiel du télescope, a été présentée dès le 11 juillet, la veille de l’annonce. Et pour l’occasion, l’agence avait Joe Biden dans la boucle : le président américain a dévoilé un cliché à 23 heures (heure de Paris).

james_webb_deep_space_test_image
L’image test du champ profond de l’Univers pris par James Webb. // Source : Nasa

Entre le 11 et le 12 juillet, cinq cibles seront mises à l’honneur dans les photos qui seront présentées : la nébuleuse de la Carène, WASP-96b, la nébuleuse de l’anneau austral, le Quintette de Stephan et SMACS 0723. Ces présentations seront faites en partenariat avec l’Agence spatiale européenne (Esa) et l’Agence spatiale canadienne (CSA), à partir de 16h30.

Voilà ce qu’en disent les agences spatiales :

  • Nébuleuse de la Carène. La nébuleuse de la Carène est l’une des nébuleuses les plus grandes et les plus brillantes du ciel. Elle est située à environ 7 600 années-lumière dans la constellation australe de la Carène. Les nébuleuses sont des pouponnières d’étoiles. De nombreuses étoiles massives plusieurs fois plus grosses que le Soleil se trouvent dans la nébuleuse de la Carène.
  • WASP-96 b (spectre). L’exoplanète WASP-96 b est une géante gazeuse située à près de 1 150 années-lumière de distance. Elle fait le tour de son étoile en 3,4 jours. Sa masse équivaut à environ la moitié de celle de Jupiter. Sa découverte a été annoncée en 2014.
  • Nébuleuse de l’Anneau austral. La nébuleuse de l’Anneau austral est une nébuleuse planétaire, un nuage de gaz en expansion autour d’une étoile mourante. Son diamètre fait presque une demi-année-lumière. Elle se trouve à environ 2 000 années-lumière.
  • Le Quintette de Stephan. Situé à environ 290 millions d’années-lumière, le Quintette de Stephan se trouve dans la constellation de Pégase. C’est le premier groupe compact de galaxies découvert. Quatre de ces cinq galaxies font une « danse cosmique », où elles vont et viennent près les unes des autres de façon répétée.
  • SMACS 0723. Quand ils sont à l’avant-plan lors d’observations, les amas de galaxies massifs amplifient et déforment la lumière des objets qui se trouvent derrière eux. Ils permettent ainsi de sonder les profondeurs du cosmos pour observer des galaxies très éloignées et aussi des galaxies dont la luminosité est intrinsèquement faible.

Si vous souhaitez suivre en direct la présentation des premiers clichés du télescope James Webb, sachez que la diffusion se fera sur de nombreux canaux. La Nasa a mis sur pied une page spéciale. Elles seront publiées une à une et chacune image sera simultanément mise à disposition sur les médias sociaux ainsi que sur le site web de l’agence, sur cette page dédiée.

La Nasa a également prévu des diffusions en direct sur Facebook, Twitter, YouTube, Twitch et DailyMotion. Rendez-vous donc à 16h30 le 12 juillet 2022 !