Nvidia vient de renouveler son offre de cloud gaming avec une option embarquant une carte graphique RTX 3080. Une alternative intéressante au triste marché des cartes graphiques, frappé de plein fouet par la pénurie de semi-conducteurs.

Cela fait de nombreux mois maintenant que le monde de l’informatique est frappé par une pénurie de semi-conducteurs. Cela se ressent tout particulièrement dans le secteur des cartes graphiques, au grand dam des joueurs et joueuses.

Si vos doigts vous démangent quand même et que vous rêvez d’aller occire quelques monstres virtuels, Nvidia a une solution pour vous. Pourquoi ne pas louer une GeForce RTX 3080 grâce au service de cloud gaming GeForce Now ?

Une RTX 3080 à 100 euros pour 6 mois

L’entreprise américaine propose désormais, sur sa plateforme de jeu en ligne, un nouvel abonnement avec des serveurs équipés de l’une de ses cartes graphiques stars. Ce service, facturé pour le moment 100 euros pour 6 mois, permet d’atteindre des performances bien supérieures à ce qu’offre l’abonnement standard à 50 euros.

Si vous avez une connexion Internet adéquate, vous pourrez streamer des jeux en 1440p à 120 images par seconde. Si vous avez un boitier Nvidia Shield TV, il sera même possible de jouer en 4K HDR à 60 images par seconde (c’est le seul système à utiliser le codec H.265 pour le moment). Les sessions de jeu dureront également 8h au lieu de 6h. Le tout avec une latence de 56 millisecondes seulement d’après Nvidia. Pour comparaison, le service xCloud de Microsoft dépasse généralement les 100 ms de latence. La version classique de GeForce Now (qui embarque un équivalent de carte 2080) propose une latence de 81 ms.

Le GeForce NOW SuperPOD est le supercalculateur de Nvidia dédié au cloud gaming // Source : Nvidia

Le nouveau « supercalculateur de jeu le plus puissant jamais construit » est capable d’offrir une expérience « qui rivalise avec de nombreuses expériences de jeu locales », selon Nvidia. À un moment où le jeu en local devient de plus en plus difficile en raison de la pénurie de composants, Nvidia positionne donc sa nouvelle offre comme une alternative aux bons vieux jeux installés sur le disque dur.

Supplanter le jeu local ?

Si les promesses de Nvidia sont vraies, l’offre pourrait être très alléchante pour les gros joueurs et joueuses. Avec le prix des cartes graphiques qui s’envolent (le premier prix Amazon pour une 3080 est autour de 1 500 euros alors que la carte était sortie à 700 et quelques euros), il devient vite rentable de louer sa carte graphique et une partie des serveurs de Nvidia pour jouer. En bonus, GeForce Now ne vous ennuie pas avec des problématiques de pilotes pas installés ou de bug logiciel.

Le jeu en local a encore pour lui la richesse du catalogue, puisque tous les PC ne sont pas forcément compatibles avec GeForce Now. Mais le catalogue de Nvidia s’étoffe de jour en jour et de nombreux gros titres sont déjà disponibles. Les joueuses et joueurs les plus exigeants préféreront sans doute utiliser leurs propres machines pour des questions de réactivité et de durée de jeu, mais la nouvelle offre de Nvidia pourrait bien porter un coup au jeu en local. En plus d’enfin permettre à de nombreuses personnes d’enfin profiter d’une carte graphique puissante à un prix décent.

L’abonnement RTX 3080 coute 100 euros et nécessite de s’engager pour 6 mois. Les abonnés Fondateurs et Prioritaire peuvent d’ores et déjà s’inscrire pour profiter de l’abonnement dès le lancement, début décembre 2021. Les non-abonnés devront attendre quelques jours encore.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo