Microsoft a lancé les inscriptions à la bêta de Project xCloud, son service de jeux vidéo en streaming notamment accessible depuis un mobile. Les premiers tests débutent le 28 avril en France.

Malgré le contexte actuel compliqué, Microsoft doit concrétiser la phase 2 de Project xCloud, évoquée en fin d’année dernière à l’occasion de l’événement XO19. Le service de jeux vidéo en streaming, accessible depuis une plateforme mobile, est pour le moment testé par les joueurs de trois pays (Corée du Sud, États-Unis et Royaume-Uni). Dans un billet publié le 7 avril, la firme de Redmond a annoncé le lancement des inscriptions à la bêta pour la France.

Néanmoins, cela ne veut pas dire que les personnes sélectionnées pourront en profiter tout de suite. La situation sanitaire dans laquelle est actuellement plongée la France pousse à restreindre l’utilisation de la bande passante. En ce sens, Microsoft ne peut pas lancer un service de streaming gourmand, même s’il est ambitieux de croire que des millions de personnes se jetteraient dessus à ce stade de développement.

Dans un nouveau communiqué, Microsoft indique que l’envoi des invitations débutera le mardi 28 avril. « Nous adoptons un déploiement mesuré de la phase de test dans chaque pays, en commençant par un petit nombre de participants avant d’augmenter ce nombre au fil du temps pour éviter de mettre une pression excessive sur la bande passante locale », précise Catherine Gluckstein, Directrice Produit & Stratégie du Projet xCloud.

Project xCloud : comment s’inscrire à la bêta ?

Aujourd’hui, il n’est possible de s’inscrire qu’à la version preview de Project xCloud. Il s’agit d’une bêta fermée, signifiant que l’accès n’est pas garanti à tout le monde. « Nous prévoyons que de nombreuses personnes s’inscriront pour un nombre limité de places et que les invitations ne seront envoyées que plusieurs mois après l’inscription », souligne Microsoft

À noter qu’il n’est pas nécessaire d’être propriétaire d’une Xbox One pour profiter de Project xCloud. Il faut en revanche être titulaire d’un compte Microsoft, que vous pouvez très bien créer au moment de l’inscription. La marche à suivre est disponible à cette adresse.

Bêta Project xCloud // Source : Microsoft

Project xCloud : quels appareils compatibles ?

Dans un premier temps, Project xCloud ne sera disponible que sur les appareils Android répondant aux critères suivants : système d’exploitation Android 6.0 et Bluetooth 4.0 (au minimum). Il est également nécessaire de se prémunir d’une manette sans fil Xbox (qu’il sera très facile d’associer à votre téléphone ou votre tablette). Pour améliorer l’ergonomie, il existe des clips permettant de l’attacher physiquement.

Project xCloud : quelle connexion faut-il ?

Sur le site de présentation de Project xCloud, Microsoft préconise une connexion Wi-Fi ou mobile avec un débit de 10 Mbits/s en réception. C’est comparable à ce que recommande Google pour jouer à Stadia en qualité HD. Bien sûr, plus la bande passante sera importante, et plus la latence sera faible, plus l’expérience sera fluide et de qualité.

En connexion mobile, il faudra veiller à son enveloppe de données puisque la consommation pourra être très élevée sur une longue session de jeu vidéo en streaming.

Microsoft Project xCloud // Source : Microsoft

Project xCloud : quel catalogue ?

Au tout début, il n’y avait qu’une poignée de jeux disponibles dans Project xCloud. Aujourd’hui, le catalogue réunit 91 titres, accessibles gratuitement (pendant la bêta). Il n’y a pas que des jeux estampillés Microsoft et la sélection est très fournie. La liste est consultable à cette adresse. Parmi les gros titres, on peut citer : Devil May Cry 5, Forza Horizon 4, Ori and the Blind Forest et Gears of War : Ultimate Edition.

Project xCloud : ça sort quand ?

Microsoft n’a livré aucun détail sur la commercialisation de Project xCloud, ni sur le modèle économique qui sera choisi. On peut spéculer sur un service facturé quelques euros, permettant d’accéder à des jeux que l’on possède déjà sur un autre produit Xbox (Xbox, Windows 10), ou par l’abonnement Game Pass.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo