Skyblog est loin d'être mort : la plateforme de blogging française attire toujours de nouveaux utilisateurs. Loin des polémiques qui secouent les autres réseaux sociaux, elle est vue comme un refuge pour ses utilisateurs et utilisatrices. Mais beaucoup se posent des questions sur son futur.

« Skyblog, c’est la 2-Chevaux : c’est pas joli, mais c’est fidèle. » Robert fait partie des irréductibles de Skyrock, où depuis 2008 il tient un blog dédié à Tourcoing. Sur plus de 500 pages, de vieilles photos de la ville en noir et blanc se suivent, accompagnées des dernières nouvelles de la commune, que ce soit les travaux rue de la Gare ou bien les artistes en exposition. Une sorte mémoire vivante de la ville, alimentée tous les jours ou presque par Robert.

La plateforme française de blogging, qui a connu son heure de gloire avec les adolescents du début des années 2000, ne fait plus beaucoup parler d’elle ces dernières années. Dans l’imaginaire collectif, Skyblog est un cimetière d’éléphants, là où les blogs de milliers de collégiens s’entassaient, inactifs depuis des années. Mais pourtant, Robert n’est pas le seul à continuer de mettre à jour son Skyblog. Nous avons plongé dans cet univers parallèle exceptionnel.

Un repère d’irréductibles

Ils sont très nombreux à utiliser activement la plateforme. En arpentant le site en 2021, on tombe très rapidement sur ces blogs, toujours actifs, et même très populaires. Le blog de Robert reçoit plus de 700 visites par jour, celui d’Alexandre, dédié à l’histoire et à la BD, une centaine, et celui de Patrice, consacré à l’actualité de la chanteuse Jeanne Mas, près de 200.

Ils ont tous créé leur blog à la fin des années 2000, au sommet de la popularité de Skyblog. Mais même au fil des années et alors que la plateforme se vidait de ses utilisateurs les plus jeunes (partis sur Facebook), Robert et les autres n’ont jamais voulu partir. « J’ai déjà pensé à aller ailleurs  », reconnait cependant Patrice, « mais j’ai acquis une certaine audience, et je ne me voyais pas la transférer. Puis Skyblog, c’est simple, c’est rapide. Je reste fidèle, je n’irai jamais sur Overblog ou WordPress. »

Une photo d’archive sur le blog « Notre Tourcoing » // Source : Notre Tourcoing

 « Facebook est irréfléchi »

Comment Skyblog a-t-il pu résister à l’arrivée des géants des réseaux sociaux, comme Facebook et Twitter ? Parce que Skyblog représente l’antithèse des plateformes plus récentes. « Sur Facebook, tout est irréfléchi, personne ne pense, ni ne prend le temps d’avoir une réflexion  », assène Robert, qui apprécie le fait que les textes publiés sur le site soient travaillés, représentent un vrai travail. « C’est plus calme, plus posé, on est pas emmerdés. »

Skyblog, autrefois quasiment uniquement utilisé par de jeunes adolescents, est ainsi devenu le repère d’un public beaucoup plus âgé. «  Il y a beaucoup de mères de famille, de grands-mères », continue Robert. « Je parle tous les jours avec une dame, et pour les personnes isolées, avoir ces liens, écrire tous les jours quelques lignes, ça aide énormément  ». En se baladant sur les blogs encore actifs, les propos de Robert se confirment : beaucoup sont tenus par des quadragénaires, qui parlent simplement de leurs vies et de celles de leurs proches.

Skyblog est toujours l’endroit où on peut parler de ses passions librement : beaucoup de blogs sont consacrés à la colombophilie, aux courses de chevaux. D’autres partagent poèmes et photos. Contrairement à Instagram, Facebook ou encore Twitter, Skyblog permet également une mise en page soignée, de longs textes facilement accessibles. « Sur Skyblog je peux décorer comme je veux, mettre des images, des vidéos  », indique Alexandre. « Si je devais refaire un blog aujourd’hui, je n’irai pas sur Overblog ou WordPress, je resterai sur Skyblog.  »

Loin des polémiques

Skyblog a également échappé à toutes les polémiques qui touchent depuis plusieurs années les réseaux sociaux. Pas d’algorithmes qui promeuvent certains contenus au détriment d’autres, pas de campagnes de cyberharcèlement à grande échelle, pas de ventes de données à des fins publicitaires, pas de censure incompréhensible. « Vu que les stories n’existent pas, on n’est pas envahis par tous ces influenceurs avec leurs pubs », relève également Badgalriri, qui tient un blog dédié à la chanteuse Rihanna.

Le calme qui accompagne les blogs est particulièrement apprécié. « Il y a beaucoup d’interactions sur le blog, mais c’est vraiment calme », explique Robert, qui reçoit plus d’une centaine de messages par mois. « J’échange tous les jours avec des personnes différentes, qui viennent parfois du Canada, ou d’Afrique du sud, je me rends compte que je touche beaucoup de gens.  »

Patrice abonde : « J’ai plein d’interactions sur le blog et comme je laisse mon adresse mail on m’envoie des news et des photos. J’ai beaucoup de liens avec les fans et les lecteurs. » Pas de controverse ni de commentaires haineux : les échanges avec leurs communautés sont, unanimement, salués comme vertueux. S’il reçoit bien de temps en temps des messages de spam à caractères sexuels, ils ne restent jamais en ligne très longtemps, explique Robert, qui salue le travail des équipes de modération.

« Sur Insta, ça ne donnait pas pareil »

Les personnes interrogées par Numerama ne sont pas complètement hermétiques aux nouveaux réseaux sociaux. « J’ai un compte Facebook, un compte Twitter, un compte YouTube », explique Patrice, « mais c’est principalement pour faire de la pub et montrer ce qu’il se passe sur le blog. Skyblog reste mon compte principal.  »

Badgalriri, qui s’était un temps fait un compte Instagram consacré à Rihanna, a finalement préféré revenir sur Skyblog. « Sur Insta, ça ne donnait pas pareil, alors que Skyblog, c’est parfait pour partager ma passion. » Elle a pourtant créé son blog en 2013, alors que Facebook était déjà devenu le réseau social de référence en France et que Skyblog était en grande partie déjà déserté.

Mais les avantages de la plateforme de blogging sont pour elle indéniables : « Sur Insta, il faut tout faire par téléphone, parce que leur site sur ordi est compliqué. Les photos sont découpées le plus souvent, alors que sur Skyrock, elle sont en entier. Sur Insta, il faut avoir un compte, alors que mon blog est visible pour tout le monde, on peut changer l’ordre des publications…  » La liste de défauts est longue. Et le fait que Skyblog ne soit plus au centre des réseaux sociaux n’a pas empêché le blog de Badgalriri de devenir très populaire : il est visité par plusieurs milliers de personnes chaque mois et a été sacré 4 fois blog star, l’honneur ultime pour les personnes utilisant la plateforme.

Les Blogs Stars du 10 mai 2021 // Source : Skyrock

Un autre avantage non négligeable, c’est que Skyblog est resté le même. Si l’apparence du site, qui peut paraître gentiment rétro, refroidit certaines personnes, c’est un point que les habitués apprécient particulièrement. « Dans le passé, j’ai essayé d’autres plateformes de blog, mais au bout d’un moment ils changent les choses sans prévenir », râle Robert. Pour les blogueurs parfois âgés, « c’est compliqué », assure-t-il. « Skyblog, ils ne nous embêtent pas. Ils ne demandent pas d’argent, et c’est le seul système qui est resté stable. »

Le retour en grâce

Mais Skyblog n’est pas peuplé que par des anciens de la plateforme : de nouvelles personnes arrivent chaque jour. Badgalriri a d’ailleurs remarqué une explosion des visites sur son blog depuis août 2020. Un signe du retour en grâce de la plateforme ? Selon Pierre Bellanger, le fondateur et PDG de la radio Skyrock, qui gère toujours la plateforme de blogging, « au premier trimestre 2021, plus de 2 000 blogs ont été créés chaque jour. »

Depuis le début de l’année, ce sont 187 664 nouveaux blogs qui ont fait leur apparition, dont seulement 19 % en France, preuve de la popularité de Skyblog à l’international.
« La plateforme compte aujourd’hui plus de 18 millions de blogs, et […] ils sont plus de 40 000 à se connecter chaque jour. Ils publient 15 000 nouveaux articles, reçoivent 200 000 commentaires et 400 000 nouveaux “kiffs” », continue Pierre Bellanger.

Alors, certes, par rapport aux chiffres monumentaux des autres réseaux sociaux, Skyblog ne représente pas grand-chose : Facebook compte plus de 40 millions d’utilisatrices et d’utilisateurs actifs mensuels en France, Twitter plus de 12,8 millions de visiteurs uniques mensuels. Néanmoins, le succès et la longévité de la plateforme sont loin d’être anodins.

Pierre Bellanger n’est pas surpris : « La simplicité d’usage et la richesse fonctionnelle de la plateforme, son niveau de modularité et de personnalisation, ses espaces de discussion et de rencontre en font un service qui reste attractif. Le principe même du blog, un journal personnel partagé, impliquait de se placer dans une perspective à long terme. On s’y était préparés dès la conception du service. L’architecture et le code de la plateforme ont d’ailleurs montré leur robustesse et leur longévité.  »

Les blogs Skyrock // Source : Skyrock

« Je m’attends à ce qu’on me dise que Skyblog va fermer »

Les blogueurs en sont persuadés : Skyblog va revenir sur le devant de la scène. « Moi j’étais content que ça ait perdu un peu de sa notoriété, parce qu’on était plus tranquilles, mais je pense que Skyblog va redémarrer  », analyse Robert. « Avant, je voyais les gens partir vers Facebook, mais maintenant je vois l’inverse, les gens reviennent sur Skyblog. »

Pourtant, malgré la longévité et le succès de la plateforme, tous partagent la même peur : qu’un jour, Skyblog ferme ses portes.« Sur le Skyblog officiel de l’équipe Skyblog, il n’y a pas de nouveauté. Les options pour la police d’écriture ou les arrière-plans sont limitées… on sent que c’est laissé à l’abandon. Je m’attends à tout moment à ce qu’on me dise que Skyblog va fermer  », confie Patrice.

Une refonte du chat et le lancement de l’option Cam2Cam ont bien eu lieu en 2017 et 2018, mais Pierre Bellanger le reconnaît, «  depuis 2013, la plateforme n’a pas connu de refonte ni de lancement de nouvelle fonctionnalité importante. Les équipes se consacrent exclusivement à sa maintenance corrective et évolutive, comme les évolutions logicielles et la disparition de Flash  ».

Quel futur pour Skyblog ?

Skyblog n’est plus vraiment le bienvenu sur Facebook : «  Depuis 5 ou 6 ans, on ne peut plus poster de lien de Skyblog sur Facebook », explique Patrice, qui se servait de sa page Facebook pour faire la promotion de l’activité de son blog. « Ils disent que les liens ne “respectaient pas les standards”, et même sur Messenger les liens ne passent pas. J’étais très déçu quand c’est arrivé, ça a fait baisser mes visites. »

Sans évolution et mise à jour importantes, la plateforme peut-elle continuer à survivre ? Pierre Bellanger ne semble heureusement pas prêt à laisser tomber la plateforme. « Parce qu’il s’agit d’un véritable monument vivant, la mémoire collective d’une génération, et un service qui a toujours un usage et qui continue de rencontrer un public  ». Surtout, un événement important se prépare : « l’année prochaine, la plateforme fêtera ses 20 ans. On travaille à faire de cet anniversaire un événement mémorable pour ses utilisateurs actuels, passés et futurs », indique-t-il.

Skyblog va-t-il redevenir le réseau social hyper populaire qu’il fut pour toute une génération ? Probablement pas. Mais cela n’empêchera pas certains et certaines de continuer à lâcher des coms.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo