Disponible sur PC et PlayStation 4, Fall Guys: Ultimate Knockout affole les compteurs depuis sa sortie. Battle Royale rafraîchissant, il a tout pour s'imposer au moins pendant cet été.

Le marché des jeux vidéo est de nature cyclique : il arrive parfois que des productions s’imposent le temps de quelques jours, quelques semaines, quelques mois et, plus rarement, quelques années (coucou Fortnite). Ce constat s’applique à Fall Guys : Ultimate Knockout, qui ne sera peut-être qu’un tube de l’été. Toujours est-il que depuis sa sortie sur PC et PS4 le 4 août, il affole les compteurs. Juge de paix en matière de popularité, Twitch affiche près de 190 000 spectateurs à l’heure où nous écrivons ces lignes. En 24 heures, il a réuni plus de 1,5 million de joueurs, au point d’éprouver des serveurs en nette souffrance (ce qui est un bon indicateur).

Édité par Delvolver Digital, Fall Guys : Ultimate Knockout mélange Party Game et Battle Royale dans un cocktail zinzin. Rafraîchissant au possible, il tranche avec ce qu’on a l’habitude de voir dans les jeux en ligne compétitifs : il n’est plus ici question de tuer les autres, mais d’être le dernier debout au terme de plusieurs épreuves variées rappelant Ninja Warrior, Intervilles ou encore Koh Lanta. Et c’est en évoquant ces jeux estivaux qui ne survivent pas aux nouvelles règles sanitaires que Fall Guys : Ultimate Knockout donne envie d’essayer.

Fall Guys : Ultimate Knockout // Source : Delvolver

Un jeu zinzin pour animer ses soirées d’été

Le principe de Fall Guys : Ultimate Knockout est clair : balancé dans une marée de 60 participants, le joueur doit survivre à une série d’épreuves simplistes qui éliminent des concurrents à chaque manche (jusqu’à cinq). Il n’y a qu’un seul mode de jeu et les défis sont choisis de manière aléatoire parmi quatre catégories. Il y a des courses d’obstacles, de la survie ou encore des matches en équipe. La variété est de mise, même si on finira par retrouver les mêmes niveaux à mesure que l’on enchaîne les parties (il semble y avoir plus de courses d’obstacles).

Les développeurs ont volontairement opté pour un moteur physique difficile à appréhender (on a vite fait de trébucher) pour mieux créer le chaos et la confusion. L’expérience n’en devient que plus drôle, presque basée sur l’autodérision, surtout lorsqu’il faut se battre pour amener un œuf dans son camp en essayant de maîtriser au mieux les mouvements limités (courir, sauter, plonger, attraper ou plutôt essayer d’attraper).

Pour éviter le syndrome du simple amour de vacances, Fall Guys : Ultimate Knockout devra savoir se réinventer

La principale force de Fall Guys : Ultimate Knockout tient dans le fait qu’il n’y a pas besoin d’être talentueux pour parvenir à bien figurer. Il n’y a certes qu’un seul gagnant à l’arrivée, mais le chemin — truffé d’embûches et de fous rires — importe plus que le trophée en lui-même. Fall Guys : Ultimate Knockout ne demande pas de savoir viser précisément et tout juste quelques malins sauront tirer profit de rares raccourcis ou subterfuges basés sur des choix d’instinct dont on ignore parfois les conséquences réelles. Par exemple, bon courage à celles et ceux qui estimeront être en mesure de s’improviser Zidane pendant l’épreuve assimilée au foot : la trajectoire du ballon n’est pas réaliste pour un sou et on n’en voudrait même pas pour un match de Ligue 1 Uber Eats.

Fall Guys : Ultimate Knockout // Source : Delvolver

Ce côté assurément foutraque et ultra récréatif offre à Fall Guys : Ultimate Knockout un potentiel télévisuel certain : c’est sans doute pour cette raison que les curieux s’amassent sur Twitch pour passer un bon moment. Outre le spectacle simple à suivre, il y a des situations vraiment cocasses que l’on pourrait retrouver dans n’importe quel zapping. Le studio construit d’ailleurs son jeu comme un programme TV, preuve d’une vraie inspiration pour les émissions divertissantes un soir de canicule où personne n’a envie de réfléchir. En prime, l’habillage coloré et la bouille des personnages attirent le regard et donnent envie de s’y attarder.

Fall Guys : Ultimate Knockout a donc réussi son lancement, ce qui ne garantit rien quant à un succès à plus long terme. Pour ne pas devenir un succès de courte durée, il va falloir que les serveurs tiennent et que le contenu évolue dans le bon sens. Pour le moment, les joueurs peuvent être séduits par le principe amusant, qui peut suffire pour lancer une partie de temps à autre. Ils resteront un peu plus sur leur faim concernant la progression articulée autour de saisons et de récompenses à récupérer en gagnant des niveaux. Bien entendu, Devolver n’a pas oublié d’intégrer des microtransactions pour permettre aux plus fortunés d’habiller leur bonhomme plus vite.

Pour éviter le syndrome du simple amour de vacances, Fall Guys : Ultimate Knockout devra savoir se réinventer. En attendant, on y retourne sans déplaisir.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo