Personnage ultra populaire des studios Marvel, Spider-Man sera jouable dans Marvel’s Avengers. Mais seuls les fans PlayStation pourront en profiter.

Sony a signé un partenariat commercial avec Square Enix pour le lancement de Marvel’s Avengers, adaptation ambitieuse de l’univers des superhéros. Et il risque de faire couler beaucoup d’encre. Dans un bille publié sur le PlayStation Blog le 3 août, Jeff Adams, directeur artistique au sein du studio Crystal Dynamics, nous apprend que Spider-Man rejoindra gratuitement le casting du jeu vidéo en 2021, mais en exclusivité sur les consoles PlayStation.

Il s’agit donc d’une bonne nouvelle pour les uns — les propriétaires d’une PS4 (ou d’une PS5) — et d’une mauvaise pour les autres — celles et ceux qui jouent sur PC, Xbox ou Stadia. Pour le moment, on ne sait pas s’il s’agit d’une exclusivité temporaire ou non.

Spider-Man dans Marvel’s Avengers // Source : PlayStation Blog

Spider-Man exclusif aux joueurs PlayStation ? Mauvaise idée

Les contenus exclusifs font partie intégrante du marché des jeux vidéo et constituent une règle du jeu à accepter dans la guerre des consoles. Sauf que l’on parle ici d’un personnage très populaire à même d’apporter une jouabilité totalement différente des autres superhéros disponibles dès le lancement de Marvel’s Avengers (Captain America, Iron Man, Black Widow, Hulk, Mrs. Marvel et Thor). Imaginez si Diablo 4 proposait une classe exclusive aux joueurs PC…

Sur Twitter, on déplore déjà quelques retours négatifs suite à cette annonce, même chez celles et ceux qui possèdent une PS4. Tony Bing explique par exemple : « En tant que propriétaire d’un PC, d’une PS4 et d’une Xbox One, c’est un choix terrible. J’imagine que cela va encourager plus de gens à éviter le jeu. » D’autres ont fait savoir qu’ils avaient déjà annulé leur précommande, en signe de protestation.

En sécurisant Spider-Man dans Marvel’s Avengers, Sony lie un peu plus son image de marque à celle du superhéros. La multinationale possède déjà les droits d’adaptation au cinéma — même si elle s’est entendue avec Disney pour ne pas pénaliser le MCU — et des aventures exclusives sur PlayStation (Marvel’s Spider-Man sur PS4 et Marvel’s Spider-Man : Miles Morales sur PS5). L’Homme-araignée n’apparaîtra-t-il plus que sur les consoles de Sony à l’avenir ? Certains fans craignent cette éventualité, d’autant qu’un flou entoure les droits de Spider-Man en matière de jeux vidéo.

En juin 2016, Jay Ong, à la tête de Marvel Games, révélait : « Nous avons eu une longue histoire de succès avec Activision [qui a eu les droits de 2000 à 2014], et nous aurons encore une relation forte avec eux. Mais le futur des jeux Spider-Man est avec Sony et Insomniac Games. Nous sommes ravis de ce partenariat, et il va continuer d’évoluer. Concernant d’autres deals, restez en alerte. Il y a d’autres choses intéressantes qui arrivent. » À l’époque, il sous-entendait une exclusivité accordée à Sony en ce qui concerne Spider-Man. Mais, en 2019, le superhéros était bel et bien jouable dans Marvel Ultimate Alliance 3 : The Black Order — disponible uniquement sur Switch. Deux ans plus tôt, on le retrouvait aussi dans LEGO Marvel Super Heroes 2, autre preuve que Spider-Man peut s’exporter ailleurs que chez PlayStation. De quoi agacer encore plus les joueurs PC, Xbox et Stadia qui auraient bien voulu l’incarner dans Marvel’s Avengers

Crystal Dynamics promet un « Spider-Man familier mais rafraîchissant, qui doit évoluer pour affronter des menaces globales aux côtés des meilleurs superhéros de la Terre ». Il sera introduit par le biais d’un événement spécial et pourra être personnalisé comme les autres personnages jouables. « Une palette de compétences iconiques et d’attaques sera à votre disposition, et vous pourrez décider quels gadgets et aptitudes améliorer », ajoute le studio. Il estime que Spider-Man offre un bon mélange entre combat dynamique et navigation fluide.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo