Activision a décidé de retirer le geste 'Ok' de Call of Duty. Il est considéré comme un symbole haineux car il a été repris comme signe de ralliement par des groupes suprémacistes et d'extrême droite.

Vous n’allez plus pouvoir faire le geste ‘Ok’ dans Call of Duty : Modern Warfare et Call of Duty : Warzone — le Battle Royale. Comme le rapporte Eurogamer dans un article publié le 7 juillet, l’emote a discrètement été retirée. Il consiste à former un cercle avec son pouce et son index et était particulièrement apprécié par les joueurs — qui pouvaient se moquer gentiment d’un adversaire qu’ils étaient en train de battre (en continuant à tirer avec l’autre main).

Dans les jeux de tir Call of Duty, ce geste controversé avait été ajouté en début d’année. Les développeurs l’ont remplacé par un autre prenant la forme d’un poing serré. L’éditeur Activision et le studio Infinity Ward n’ont pas communiqué sur ce changement repéré par des fans qui en font écho sur Reddit ces derniers jours.

Le symbole est jugé haineux par l’ADL. // Source : Montage Numerama

Le geste ‘Ok’ peut être assimilé à un symbole haineux

Le geste ‘Ok’ peut être considéré comme un symbole haineux aux yeux de la ligue anti-diffamation américaine (ADL), qui lutte contre les discriminations et la haine. Depuis 2015, ledit geste est parfois utilisé à des fins controversées. Pour certains, il est politisé et associé à l’extrême droite. En 2017, des utilisateurs du forum 4chan en ont fait un symbole du pouvoir blanc, d’abord pour se moquer des médias, puis assez largement repris comme un signe de ralliement suprémaciste. « Il faudra se méfier du contexte lorsqu’on évaluera la portée de ce symbole », précisait l’ADL en septembre 2019.

Tout porte à croire que le contexte actuel force Activision et Infinity Ward à ne pas mettre de l’huile sur le feu. Une bonne partie du monde se soulève face à la haine raciale et les deux entreprises n’ont sans doute pas envie d’avoir un geste à la portée ambiguë dans leurs jeux D’autant que Call of Duty est ouvertement défini comme une production apolitique. Avant eux, en avril 2019, Blizzard avait indiqué à un fan de la Ligue Overwatch qu’il ne fallait pas utiliser ce geste. Une preuve que les acteurs du jeu vidéo ne veulent prendre aucun risque.

Après 20 ans de laxisme, la lutte contre le racisme est devenue primordiale au sein de la saga Call of Duty. Au début du mois de juin, Activision promettait de durcir ses mesures pour empêcher les personnes malavisées d’utiliser des pseudonymes à caractère raciste. Dans la foulée, un message de soutien au mouvement Black Lives Matter a été intégré dans Modern Warfare et Warzone.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo