YouTube a publié ce 5 décembre son Rewind 2018. Le format a changé, et ne plaît pas à tout le monde.

Chaque année, en décembre, YouTube sort son « Rewind ». Il s’agit d’une sorte de compilation des moments et vidéastes qui ont marqué l’année écoulée. En 2018, le Rewind a fait un flop monumental. Pour se rattraper, la plateforme a misé ce 5 décembre sur un format très différent… qui n’a pas non plus séduit tout le monde. Qui est surpris ?

L’échec du Rewind 2018

Le Rewind de 2018 était fidèle aux éditions précédentes : YouTube avait demandé à des vidéastes du monde entier de venir tourner des scènes exclusives pour y figurer.

Il avait été particulièrement mal reçu par les fans de la plateforme, et ce, pour plusieurs raisons. Il y avait d’abord l’absence de PewDiePie. Le Suédois était alors le premier youtubeur au monde, en termes d’abonnés, mais YouTube avait décidé de prendre ses distances avec lui. Cela faisait notamment suite à une vidéo à caractère antisémite publiée en 2017 — pour laquelle PewDiePie s’est depuis excusé.

La miniature de la vidéo de PewDiePie sur le Rewind 2018. // Source : PewDiePie / YouTube

D’autres vidéastes très populaires, comme Shane Dawson (19 millions d’abonnés à l’époque), n’apparaissaient pas non plus dans le Rewind.

D’autres critiques ont été formulées à l’encontre de la vidéo de 2018 : les références au jeu vidéo Fortnite ont été jugées trop nombreuses, et certains ont regretté la place faite aux personnalités qui publient des vidéos sur YouTube mais ne sont, à l’origine, pas des vidéastes indépendants. Le Rewind s’ouvrait d’ailleurs avec l’acteur Will Smith, qui possède une chaîne YouTube.

Résultat : la vidéo était devenue le contenu le plus disliké de l’histoire de la plateforme. Il compte aujourd’hui 17 millions de pouces vers le bas, contre 2,6 vers le haut.

Un top jugé décevant

«  En 2018, nous avons fait quelque chose que vous n’avez pas aimé, a expliqué YouTube ce jeudi 5 décembre. Alors en 2019, nous allons regarder ce que vous avez vraiment aimé. Parce que vous êtes meilleurs pour cette tâche que nous ne le sommes. » La plateforme qui se savait attendue au tournant a totalement changé de format, et misé sur… un simple « Top ».

Dans ce Rewind 2019, on retrouve ainsi le top des vidéos les plus likées dans le domaine de la beauté, les jeux vidéo les plus streamés, les vidéastes qui ont recueilli le plus de vues, etc. Il n’y a pas de contenus exclusifs, pas de scénario : uniquement des extraits des vidéos et un joli montage.

En faisant ça, YouTube évite certains écueils, comme celui de se voir accusé de censurer un ou une vidéaste. PewDiePie, 2e chaîne au monde (après la chaîne d’un label indien, T-Series), figure ainsi naturellement dans le Rewind.

Sur Twitter, YouTube avait fait savoir le 4 décembre qu’elle prendrait le risque d’autoriser les likes et les dislikes sur sa vidéo.

Quelques heures après sa publication, la vidéo compte déjà beaucoup plus de pouces vers le bas (2 millions) que de pouces vers le haut (1 million). Ce n’est pas habituel pour YouTube : avant le fiasco de 2018, la plateforme arrivait toujours à compenser les dislikes par les likes.

Sans surprise, les utilisateurs lui ont cette fois reproché de ne pas en avoir « fait assez ». « Imaginez être dans l’équipe de YouTube, réfléchir au Rewind. Là, quelqu’un dit ‘faisons un top à la WatchMojo’ et tout le monde est d’accord avec l’idée », se moque un internaute. « YouTube, c’est ce prof qui essaye d’avoir l’air cool mais échoue lamentablement », ironise un autre.

Extrait des commentaires. // Source : Capture d’écran YouTube

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo