Après l'ébouriffante restauration de 2001, l'Odyssée de l'espace, Warner Bros. redonne toutes ses lettres de noblesse à Shining.

La séance Blu-ray UHD du week-end est un rendez-vous imaginé par la rédaction de Numerama pour vous proposer des tests de Blu-ray UHD. Vous y trouverez des films dont le disque devrait répondre aux principales exigences en matière d’image et de son, sublimant alors votre équipement dernier cri. 

Warner Bros. n’a pas voulu attendre les 40 ans de Shining (il les fêtera pourtant en 2020) pour offrir au long métrage culte de Stanley Kubrick un écrin UHD à la hauteur de sa stature. Après, 2001, L’Odyssée de l’espace, c’est déjà le deuxième film du réalisateur à avoir droit à cet honneur.

C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que nous avons inséré le disque dans le lecteur, sachant qu’il s’agit de la version longue inédite chez nous (une vingtaine de minutes en plus).

LE FILM

Dixième film de l’immense héritage laissé par Stanley Kubrick, Shining est l’adaptation du roman du même nom signé Stephen King. Il met en scène Jack Nicholson, au sommet de sa forme, dans un hôtel qui doit être surveillé pendant l’hiver. Petit à petit, l’isolement et le confinement vont avoir raison d’un écrivain en panne d’inspiration, alors que des événements passés ont marqué les lieux à jamais.

Porté par une mise en scène à la précision d’orfèvre, Shining est un sommet du genre fantastique, installant peu à peu son ambiance inquiétante jusqu’à un final retentissant. Et il ne faudrait pas oublier la performance de Jack Nicholson, impeccable à mesure qu’il sombre dans la folie.

Shining // Source : Warner Bros.

L’IMAGE : 5/5

On avait encore en mémoire l’impressionnante restauration de 2001, L’Odyssée de l’espace — utilisée pour le Blu-ray UHD (comment l’oublier ?). Et, pour l’autre film majuscule de Stanley Kubrick, on peut affirmer que Warner Bros. a fait les choses aussi bien. Dès les premières images, on sait à quoi s’attendre, en l’occurrence à un rendu soigné. Ce qui veut dire que le plaisir de la (re)découverte est total dans ces conditions idéales.

On commencera par évoquer le net gain en définition, avec des détails qui inondent l’écran (la précision des visages et les textures des vêtements) et la profondeur de champ simplement vertigineuse (qui appuie un peu plus le sens du cadre de Kubrick). Le HDR — Dolby Vision ou HDR10+ — vient renforcer l’étalonnage des couleurs, plus chaudes et fermes que jamais (les rouges, par exemple, éclatent la rétine). Le tout sans jamais trop en faire, ni enlever à l’image sa granulosité exquise. Un véritable tour de force, issu d’un nouveau scan 4K.

Shining // Source : Warner Bros.

LE SON : 4/5

Le mixage original est dopé avec une piste en DTS‑HD Master Audio 5.1. Ne vous attendez pas à un remue-ménage qui monopoliserait l’ensemble de vos enceintes. Ici, le spectacle est majoritairement frontal, avec une emphase sur les voix, d’une clarté appréciable qu’importe l’acteur qui parle.

On reste néanmoins bouche bée dès les notes introductives qui convoquent des basses d’une rondeur envahissante, généreuse et, par ricochet, bien plus effrayante encore. Le tout participe à l’atmosphère si particulière du film, qui place l’horreur au centre d’un cadre pourtant très accueillant à la base.

Le Blu-ray UHD de Shining est disponible à moins de 30 euros

Partager sur les réseaux sociaux