Très conservateur sur sa manette, Sony laisse à d'autres le soin de concevoir des accessoires plus ambitieux. Comme ce Nacon Revolution Pro Controller 3 très réussi.

Alors que Microsoft sait soigner ses utilisateurs avec ses accessoires Xbox, Sony reste très attaché à sa DualShock 4 avec sa PlayStation 4. Là où le géant américain propose deux manettes — une normale et une Elite –, son rival nippon ne commercialise qu’un seul modèle. Fort heureusement, il existe des constructeurs spécialistes qui permettent aux fans de la PS4 d’acquérir des manettes plus ambitieuses (sous licence officielle). C’est par exemple le cas de BigBen, qui a conçu le Nacon Revolution Pro Controller 3. Il s’agit d’un accessoire orienté eSport, avec des options de personnalisation pointues.

Face avant du Nacon Revolution Pro Controller 3 // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Mieux, le Nacon Revolution Pro Controller 3 se distingue de la DualShock 4 grâce à ses sticks asymétriques (comme sur la manette Xbox). C’est un argument de taille pour celles et ceux qui préfèrent cette disposition (nous en faisons partie), au-delà des considérations eSport qui réservent normalement le produit à un public professionnel. Première bonne nouvelle, le prix reste raisonnable malgré tout (une centaine d’euros).

Un pad Xbox sur PS4

La formule ‘pad Xbox pour PS4’ n’est en rien une offense. Pour beaucoup, la manette Xbox One est la meilleure en termes d’ergonomie et de technologies embarquées (exemple : les gâchettes vibrantes, hélas sous-exploitées). En reprenant les sticks asymétriques, le Nacon Revolution Pro Controller 3 s’offre d’emblée un statut d’alternative sérieuse à la DualShock 4. Pourquoi préférer les sticks asymétriques ? Tout simplement parce que, dans la majorité des jeux, on passe le plus clair de son temps avec le pouce gauche sur le stick gauche (déplacements) et le pouce droit sur les touches (actions). En somme, l’asymétrie des sticks, aussi étrange que cela puisse paraître, assure la symétrie ergonomique (le placement des pouces). Après, certains préfèrent les sticks symétriques — et c’est leur droit.

Dos du Nacon Revolution Pro Controller 3 // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Autrement, le Nacon Revolution Pro Controller 3 se présente comme une manette plus large que la DualShock 4. Elle tient bien en mains et on regrette simplement ce plastique à la finition mate un peu rustre au toucher. Les deux manches s’habillent d’un léger grip aussi élégant extérieurement qu’agréable sur chaque paume. D’aspect, la manette fait très robuste et les amateurs de lumière seront ravis d’apprendre que le stick droit est souligné d’un anneau dont on peut personnaliser la couleur. Les indispensables touches ‘Rond’, ‘Croix’, ‘Carré’ et ‘Triange’ prennent beaucoup de place et bénéficient d’une course appréciable. En revanche, les boutons ‘Start’ et ‘Options’, ainsi que L1 et R1, situés sur la tranche, s’avèrent plus difficiles d’accès et requièrent une gymnastique des doigts peu confortable.

Un statut d’alternative sérieuse à la DualShock 4

À l’arrière, le Nacon Revolution Pro Controller 3 ajoute quatre raccourcis programmables, deux sur chaque manche. Le placement pose question : si ceux situés sur le bas tombent naturellement sous l’index, on n’en dira pas autant des autres. En outre, Ils sont placés très proche, ce qui peut entraîner une confusion. Sur ce point, on préfère des ailettes, mieux différenciées. Toujours au dos, on retrouve les touches qui servent à changer le profil de la manette.

À noter que Nacon permet de modifier le poids du produit par l’intermédiaire de petits objets en métal à placer dans chaque manche (10, 14 et 16 grammes). C’est loin d’être bête : certains ont besoin d’un pad plus lourd entre les mains pour être totalement à l’aise. Le Revolution Pro Controller 3 est livré dans une coque de transport rembourré et, orientation Pro oblige, n’est que filaire (câble USB-C tressé de trois mètres fourni).

Par rapport à la DualShock 4, dont elle reprend le pavé tactile, elle perd le haut-parleur (dispensable) et la barre lumineuse (indispensable dans certains jeux).

Les petits poids de la manette Nacon Revolution Pro Controller 3 // Source : Maxime Claudel pour Numerama

De la personnalisation à gogo

S’il est possible d’utiliser le Nacon Revolution Pro Controller 3 comme une manette normale (c’est-à-dire simplement en le branchant sur la PS4, ou un PC), Nacon invite à télécharger un logiciel de personnalisation compatible Mac et Windows. Malheureusement, il n’existe aucune application sur le PlayStation Store. Elle permettrait pourtant d’affiner ses réglages directement depuis la console sans passer par un PC.

Logiciel du Nacon Revolution Pro Controller 3 // Source : Capture d’écran

Depuis le logiciel à l’interface manquant de clarté, on peut :

  • Mettre à jour la manette ;
  • Créer autant de profils de manette qu’on souhaite ;
  • Télécharger/partager des profils.

La personnalisation comprend :

  • La sensibilité des sticks dotés d’une amplitude de 46 degrés (y compris le réglage de la zone morte) ;
  • Le remapping total des touches (exemple : dire que ‘Croix’ fait ‘Rond’) ;
  • La course des gâchettes (zones mortes au début et/ou à la fin) ;
  • La puissance des vibrations (indépendantes gauche/droite) ;
  • Les effets lumineux (anneau autour du stick droit).
Logiciel du Nacon Revolution Pro Controller 3 // Source : Capture d’écran

Notez que l’on peut créer autant de profils qu’on le souhaite (un par genre voire par jeu), mais la manette ne peut en contenir que quatre à fois. On ne vous cachera pas que l’on manque de recul sur la pertinence et la subtilité de toutes ces options de personnalisation, qui offrent au Revolution Pro Controller 3 son statut de manette taillée pour l’eSport. La complexité des onglets, notamment celui des sticks, laisse à penser qu’il faut être très, très connaisseur pour apprécier les changements (Nacon donne la possibilité de tester les réglages avant de les enregistrer). De toute évidence, les moins exigeants se contenteront des autres qualités dont peut se targuer l’accessoire.

En bref

Nacon Revolution Pro Controller 3

Note indicative : 4/5

Pour moins de 100 euros, le Nacon Revolution Pro Controller 3 s'impose comme une manette de premier choix pour les propriétaires d'une PS4 qui seraient fans du pad Xbox One (et des sticks asymétriques). Bien fini et personnalisable via un logiciel certes un peu austère, l'accessoire repose sur une ergonomie pas loin d'être idéale. 

On ne saurait dire, en revanche, si le Nacon Revolution Pro Controller 3 est bel et bien taillé pour l'eSport (nous ne sommes pas des joueurs professionnels ayant besoin de réglages pointus). Mais, pour un joueur averti déçu de la DualShock 4 et du manque d'audace de Sony en matière de manette premium, cela reste une acquisition à considérer. 

Top

  • Les sticks asymétriques
  • Bien fini
  • La personnalisation bienvenue

Bof

  • Logiciel très austère
  • Quelques boutons au placement peu confortable
  • Des fonctionnalités en moins

Partager sur les réseaux sociaux