Une scénariste américaine a dévoilé que depuis le mois d'octobre dernier, chacun des 400 tweets qu'elle a publiés était savamment calculé. Simple et brillant à la fois.

« Pourquoi est-ce que j’ai fait ça ? La réponse est : je ne sais pas. » Le 24 février 2019, à quelques heures de la 91e cérémonie des Oscars, Joanna Rothkopf a publié un simple tweet. Il sera « liké » plus de 13 000 fois en moins de 24 heures.

La jeune scénariste américaine a révélé les coulisses d’une performance artistique unique en son genre : « Cela fait quelques temps que je travaille sur un projet secret, et je suis très contente de vous annoncer que vous pouvez enfin l’apprécier si vous lisez le premier mot de chacun de mes tweets depuis… octobre dernier. »

Depuis plus de trois mois, Joanna Rothkopf, aujourd’hui scénariste pour l’émission Last Week Tonight avec John Oliver, a méthodiquement calculé tous les messages qu’elle a postés sur Twitter.

De loin, on dirait simplement qu’elle partage des articles, blagues ou avis sur l’actualité. Pourtant, chaque mot a son importance. Lorsque l’on regarde, comme elle le demande, le premier mot de chacun de ses gazouillis, on note qu’ils forment… les paroles de la chanson Why Did You Do That ? que Lady Gaga interprète dans le film A Star Is Born.

Capture du compte Twitter de Joanna Rothkopf // Source : Twitter

413 tweets pour 413 mots

Dans son dernier message, Joanna Rothkopf souhaite bonne chance à Lady Gaga pour sa nomination aux Oscars — la chanteuse ne remportera finalement qu’une statuette pour la meilleure chanson originale, Shallow.

Les paroles de Why Did You Do That ne sont pas très variées, mais elle contiennent tout de même 413 mots, soit 413 tweets que la scénariste américaine a publiés en quelques mois. Non seulement le refrain du tube est répétitif (compter 71 « do that » en 3 minutes 17), ce qui a forcé Rothkopf à redoubler d’inventivité pour publier des messages cohérents, mais l’autrice a aussi calculé ses gazouillis pour qu’ils puissent être lu dans l’ordre antichronologique. Il suffit donc de partir du tweet le plus récent et simplement descendre le fil du compte Twitter de Rothkopf pour lire les paroles de la chanson.

Une autre twitto déterminée avait déjà, quelques mois plus tôt, réalisé une performance similaire en reprenant en entier la chanson (à 366 mots) Bohemian Rhapsody de Queen.

Partager sur les réseaux sociaux