Le mode Save the World de Fortnite était le seul à contenir des loot boxes, ces coffres aléatoires de plus en plus critiqués dans l'industrie du jeu vidéo. Ils ont été remplacés.

Fortnite ne permet plus à ses fans d’acheter des coffres à butin aléatoire, a annoncé le studio Epic Games dans un communiqué le 25 janvier 2019. Ces loot boxes n’existent que dans le mode Save the World de Fortnite, qui est une version où les joueurs coopèrent pour affronter des monstres. Ils ont été retirés ce 29 janvier 2019 dans une mise à jour.

Officiellement, Epic justifie ce changement de manière relativement évasive : «  Nous pensons qu’il est important que les lamas que vous achetez contiennent ce que vous souhaitez. » Les lamas sont des sortes de coffres géants qui contiennent des récompenses : ils peuvent être gagnés dans le jeu ou achetés chacun à partir de 50 v-bucks, la monnaie virtuelle de Fortnite (soit environ 50 cents). Jusqu’ici, les joueurs et joueuses ne savaient pas ce qu’ils contenaient avant de les ouvrir.

Le studio a donc décidé de remplacer ces coffres par des « lamas à rayons X », des boîtes dont les joueurs pourront voir le contenu avant de dépenser de l’argent. Ces nouveautés ont été intégrées à la mise à jour 7.30 du jeu. « Vous n’êtes pas intéressé par ce qu’il y aura dans le lama ? Vous n’avez qu’à attendre que l’offre quotidienne du magasin en ligne se rafraîchisse  », souligne le communiqué.

Les coffres à butin dans le jeu. // Source : Epic Games

Les loot boxes et l’addiction

Le concept de coffres à butin aléatoire est de plus en plus contesté par les joueurs et les joueuses l’industrie du jeu vidéo, mais aussi par un nombre croissant de parlementaires et d’autorités de régulation. En prenant les devants, Epic Games se prémunit de toutes critiques ainsi que d’un éventuel bannissement dans certains pays.

Blizzard a par exemple retiré ses loot boxes dans Overwatch et Heroes of the Storm pour se conformer à la réglementation belge, qui a décidé de les interdire en août 2018. Aux Pays-Bas et en Belgique, ces coffres ont été interdits dans Counter Strike : Global Offensive. Le jeu Battlefield V, quant à lui, est sorti sans aucun coffre à butin.

C’est la dimension aléatoire de ces récompenses qui est soupçonnée de fortement nourrir un sentiment d’addiction, à l’image des jeux d’argent dans les casinos. En septembre dernier, 15 régulateurs européens ont invité l’industrie à s’interroger sur leur utilisation dans toute sorte de jeux vidéo.

À lire sur Numerama : Loot boxes  : les régulateurs pressent les studios de jeux vidéo à dialoguer

Crédit photo de la une : YouTube

Partager sur les réseaux sociaux