Nintendo pourrait commercialiser une nouvelle version de la Switch en 2019.

Il est l’heure de sortir les pincettes : selon les informations du Wall Street Journal publiées le 4 octobre 2018, une nouvelle version de la console Switch serait dans les tuyaux, en vue d’une commercialisation à l’été 2019.

Compte tenu des habitudes de Nintendo, l’indiscrétion est crédible. Comme il l’a fait à de maintes reprises avec la 3DS, le géant japonais pourrait gommer quelques défauts de la première mouture de la Switch. On rappelle que la console hybride, dont les volumes de vente sont très importants, fêtera ses deux ans au mois de mars prochain.

Un nouvel écran ?

Parmi les pistes d’amélioration évoquées, un meilleur écran paraît l’option la plus possible. Nos confrères écartent volontiers la piste du passage à la technologie OLED — comme sur feu la PSVita — mais la Switch pourrait, par exemple, troquer le LCD pour du LED. Un changement qui permettrait d’améliorer le rendu visuel et, aussi, de gratter une poignée de minutes d’autonomie en plus. Quelques petites retouches au niveau de design — la béquille, s’il vous plaît — ne sont pas non plus à exclure.

Cette Switch, qui suivrait les traces de la New 3DS, servirait à maintenir un rythme de ventes constant à moyen terme sans léser les premiers propriétaires.

Comment Nintendo pourrait-il appeler ce produit ? Pour s’amuser, on a fait un petit tour d’horizon des possibilités :

  • New Switch : ce serait le choix logique au regard de la nomenclature récente ;
  • Super Switch : une option nostalgique qui rappellerait les gloires d’antan mais suggèrerait un passage à une nouvelle génération ;
  • Switch XL : on n’y croit pas trop, sauf si la console change de taille ;
  • Switch Lite : si jamais Nintendo parvient à réduire les mensurations ;
  • Switch Advance : là encore, l’idée serait de rappeler de joyeux souvenirs.

Partager sur les réseaux sociaux