Nintendo nourrit visiblement le désir de renforcer les ambitions hardware de la Switch avec des accessoires spécifiques. Ils pourraient être conçus par des tiers.

Lors de la cérémonie des BAFTA Game Awards, pendant laquelle Nintendo a brillé avec ses titres Super Mario Odyssey (Meilleur game design et Meilleur jeu familial) et The Legend of Zelda : Breath of the Wild (Meilleure innovation), on a entendu Shinya Takahashi, directeur général, promettre de nouvelles opportunités en matière de hardware pour surprendre les joueurs.

Dans le même temps, Bloomberg nous apprend que le géant japonais chercherait à se rapprocher de startups pour concevoir des accessoires et des technologies inédites pour la Switch. Difficile de ne pas faire le lien entre les deux informations suggérant la volonté de proposer toujours plus de manières de jouer alors que la confiance est retrouvée à la lumière du succès de la console hybride.

Nintendo continue de s’ouvrir

Apparemment, Nintendo s’est rapproché de Scrum Ventures, entreprise spécialisée dans le capital-risque, afin de rencontrer des gens susceptibles de concevoir de nouvelles manières d’utiliser la Switch. Une volonté justifiée par la modularité de la console et des technologies qu’elle embarque déjà. On peut, par exemple, imaginer une startup transformer la Switch en dispositif de réalité virtuelle. Scrum Ventures va prochainement prendre contact avec des structures via le programme Nintendo Switch + Tech pour présenter des idées à Nintendo cet automne. Seule restriction ? Pas de concept de jeux vidéo purs.

On ne manquera pas de souligner l’ouverture de plus en plus affirmée de Nintendo vers l’extérieur. Longtemps centrée sur elle-même, la firme au plombier n’hésite plus à frapper à des portes pour faire vivre son propre business. Une stratégie amorcée par le partenariat avec DeNA pour le marché mobile ou le deal avec Universal pour le film Super Mario et le parc d’attractions.

À l’arrivée, on dirait bien que Nintendo ne veut pas se contenter de son Labo pour offrir du neuf aux possesseurs de la Switch. Mais il reste à voir si et comment ces idées venant d’ailleurs vont s’exprimer à court, moyen et long termes.

Article publié initialement le 13 avril 2018

Partager sur les réseaux sociaux