Les vidéastes sont avertis : YouTube édicte de nouvelles règles pour empêcher la survenue d'une nouvelle « affaire Logan Paul ». Fin 2017, ce vidéaste américain avait publié une vidéo dans laquelle il se met en scène avec un pendu.

C’était une prise de parole attendue mais qui est arrivée tardivement. Dix jours après la très vive controverse provoquée par une vidéo mise en ligne sur YouTube par le vidéaste américain Logan Paul — vidéo dans laquelle l’intéressé se met bêtement en scène avec un cadavre d’un homme qui s’est pendu dans une forêt –, la plateforme a fini par réagir mardi 9 janvier sur Twitter.

« Beaucoup d’entre vous ont été frustrés ces derniers temps par notre manque de communication. Vous avez raison de l’être. Vous méritez de savoir ce qui se passe. Comme beaucoup, nous étions bouleversés par la vidéo qui a été diffusée la semaine dernière. Le suicide n’est pas une plaisanterie et ne devrait jamais être une force motrice pour les opinions », a déclaré le site dans ses messages.

Logan Paul.
CC Luigi Novi

Rappel des faits.

Le 31 décembre, Logan Paul met en ligne une vidéo retraçant son expédition dans la forêt d’Aokigahara, au Japon. Cette forêt n’est pas anodine : elle est célèbre pour être surnommée la « forêt des suicides ». Dans sa production, au titre aguicheur (« On a trouvé un cadavre dans la forêt des suicides »), Logan Paul et ses amis filment de près la dépouille, légèrement floutée, d’une personne pendue à un arbre.

La suite est connue : de très nombreuses personnes dénoncent l’inconséquence et la bêtise crasse de Logan Paul, parfois de manière particulièrement virulente, forçant le vidéaste à la retirer, à publier une vidéo d’excuse et à se mettre pour un moment en retrait des réseaux sociaux. L’affaire a toutefois jeté une lumière crue sur les vidéos de Logan Paul, exposant ainsi son attitude déplorable aux yeux de tous.

La chaîne a violé nos lignes directrices, nous avons agi en conséquence et nous en envisageons d’autres

C’est dans ce contexte que YouTube réagit. « Nous attendons plus des créateurs qui construisent leur communauté sur YouTube, tout comme nous sommes sûrs que vous avez aussi les mêmes attentes. La chaîne a violé nos lignes directrices communautaires, nous avons agi en conséquence et nous en envisageons d’autres », explique le site, sans toutefois préciser la nature des mesures prises.

La chaîne de YouTube de Logan Paul est actuellement toujours active. On doute que les sanctions aillent jusqu’à l’empêcher de figurer sur YouTube mais sans doute le site a-t-il émis un avertissement que l’intéressé ne pourra pas ignorer s’il veut continuer son métier de vidéaste sur YouTube et s’il veut toujours pouvoir monétiser ses vidéos. Rappelons que sa communauté est vaste de 14 millions d’abonnés.

« Il nous a fallu beaucoup de temps pour réagir, mais nous avons écouté tout ce que vous avez dit. Nous savons que les actions d’un seul créateur peuvent affecter toute la communauté, donc nous aurons bientôt plus de choses à partager sur les mesures que nous prenons pour nous assurer qu’une vidéo comme celle-ci ne sera plus jamais diffusée ». Il reste à découvrir quelles seront ces actions.

Pour publier des vidéos sur YouTube, les vidéastes doivent en principe respecter plusieurs règles, dont celle qui interdit la diffusion de « contenus violents ou sanglants […] dans le but de choquer, susciter un intérêt malsain ou porter atteinte au respect des individus ». Seule exception, l’information au public (actualités et documentaires), mais il faut fournir des informations expliquant le contexte de la vidéo.

Article publié initialement le 10 janvier 2018

Partager sur les réseaux sociaux