Arrêtez de mentir : à moins de tenir un carnet, ou d’avoir regardé les cinq saisons jour après jour ces trois derniers mois, vous ne vous souvenez pas de tous les morts de Game of Thrones. Pour vous, un chatbot rappelle qui ils sont, d’où ils viennent et pourquoi vous devez suivre leurs aventures. Et ça marche même pour les revenants (spoiler).

Alors que Game of Thrones entre dans sa septième année de bons et loyaux services, il est peut être temps de reprendre les bases de ce show culte et un rien complexe.

Après des années passées à guerroyer, de nombreux personnages ont disparu de nos écrans, d’autres sont arrivés et des familles ont éclaté : s’y retrouver dans autant de drames nécessite la mémoire d’un éléphant, ou d’un robot.

Game of Thrones

C’est ici que le GoTBot. Créé par une agence londonienne, ce chatbot pour Facebook Messenger s’ambitionne encyclopédie vivante de la série de HBO. Et après avoir appris des milliers d’informations sur les Targaryen et autres Stark, le bot est au moins aussi instruit que le plus nerd de vos potes. Des détails du costume d’un personnage en passant par le plat favori d’un autre, le GoTBot tente de tout savoir et de tout expliquer.

Accessible depuis Facebook Messenger, le GoTBot fonctionne en anglais et contient de nombreuses réponses, parfois drôles, parfois savantes. Toutefois, il ne sait pas tout : il a été très difficile de lui tirer la bonne réponse quant au langage parlé par le Khal Drogo (le dothraki). Toutefois, pour les révisions de dernières minutes avant le 17 juillet prochain (date de diffusion du premier épisode de la saison 7 pour les retardataires), le chatbot fait amplement l’affaire — et retrouve même à la demande la scène de nu de Jon Snow.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.