Si vous portez Battle.net dans votre cœur, faites des captures d’écran : ce nom va disparaître petit à petit de l’univers Blizzard.

Battle.net est un nom chargé d’histoire pour les joueurs. Le service a été lancé par Blizzard en 1997 pour la sortie de Diablo et était extrêmement limité (quelques fonctionnalités de discussion et de mise en relation pour trouver des parties). Aujourd’hui, 20 ans plus tard, il est un véritable hub pour les joueurs des jeux Blizzard, servant à la fois de réseau social, de support pour accueillir et télécharger les jeux vidéo et d’architecture réseau pour gérer toutes les parties en ligne.

Pour Blizzard, ce nom a fait son temps : le studio a annoncé aujourd’hui dans un communiqué qu’il allait progressivement se débarrasser de la marque Battle.net. Au lieu de cela, les joueurs trouveront des déclinaisons autour du mot Blizzard : Blizzard Streaming, Blizzard Voice etc. Sur le fond, cela ne change rien pour les joueurs qui devraient retrouver exactement les mêmes interfaces et les mêmes fonctionnalités qu’aujourd’hui.

Restera aux joueurs le souvenir nostalgique des joies passées à farmer sur Diablo II et des peines quand Battle.net, surchargé, rendait impossible la connexion aux titres les plus populaires du studio — World of Warcraft et Diablo III en tête.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !