George Lucas, qui a reçu une palme d’or d’honneur à Cannes pour l’ensemble de sa carrière, campe sur ses positions. Il n’est pas question pour lui d’accepter une restauration 4K de la version originale de Star Wars. Elle n’est pas conforme à sa vision.

C’est une particularité bien connue de George Lucas. Le cinéaste américain a souvent cherché à retoucher Star Wars, y compris plusieurs années après la sortie de la trilogie au cinéma. En fait, les films ont tellement été modifiés qu’il est fort probable que les plus jeunes générations n’ont pas vraiment vu les versions projetées dans les salles obscures.

Il y a évidemment une scène qui symbolise le plus fortement cette tendance du réalisateur : le face-à-face entre Han Solo et Greedo, dans la cantina, lors du premier long-métrage. À l’origine, le premier tir devait venir du célèbre contrebandier. Puis, George Lucas décide de donner l’initiative à l’homme de main de Jabba le Hutt. Et enfin, aux deux simultanément.

Depuis 1977 et la sortie d’Un nouvel espoir, les modifications se comptent en dizaines. Pourtant, le cinéaste semble ne plus souhaiter aller dans cette direction. Ou, du moins, il y a certaines pistes qu’il se refuse à prendre. C’est le cas d’une restauration en ultra haute définition (4K) de la version originale d’Un nouvel espoir sortie il y a 47 ans.

« C’est à cela que [le film] ressemblait »

« Je crois fermement que le réalisateur, le scénariste ou le cinéaste devrait avoir le droit de faire en sorte que son film soit tel qu’il le souhaite », a argué George Lucas au cours du week-end, alors qu’il se trouvait à Cannes pour recevoir une Palme d’or d’honneur pour l’ensemble de sa carrière. Et selon lui, la version actuelle des films est adéquate.

« Nous avons sorti l’original sur laserdisc et tout le monde s’est mis en colère, ils ont dit : ‘C’est horrible’. Et j’ai répondu : ‘Oui, je sais que c’est le cas’ », a-t-il ajouté, dans des propos rapportés par The Hollywood Reporter le 24 mai. « C’est à cela que [le film] ressemblait. » Et pourtant, la version laserdisc était déjà légèrement remaniée, bien que très fidèle.

Star Wars 1977
Source : Star Wars

Face à l’intransigeance du réalisateur, des fans ont cherché à recréer Star Wars tel qu’il a été projeté au cinéma — Despecialized Edition, 4K77 ou bien Silver Screen Edition. Signe, d’ailleurs, d’une certaine demande du public pour avoir accès à l’œuvre la plus dépouillée des montages, effets spéciaux et réécritures ultérieurs.

En 2012, George Lucas a finalement vendu à Disney sa société de production (Lucasfilm) et, par conséquent, Star Wars. Un deal qui s’est accompagné de certaines conditions pour que le respect de l’héritage du cinéaste soit respecté. Le fait est que, par exemple, Disney, n’a pas mis en vente les films originaux de 1977 depuis.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !