Une semaine après son lancement en accès anticipé, et après un premier week-end de commercialisation, Suicide Squad: Kill the Justice League n’a pas dépassé les 15 000 joueuses et joueurs connectés en même temps sur PC. Une situation alarmante pour une nouveauté avec une telle ambition.

Suicide Squad: Kill the Justice League est maintenant disponible depuis quelques jours. Il est sorti le 2 février sur PC, PlayStation 5, Xbox Series S et Xbox Series X, voire un peu avant pour celles et ceux qui ont opté pour la version la plus chère (garantissant un accès anticipé). L’heure est donc au premier bilan pour ce jeu-service édité par Warner Bros.. Et les chiffres de lancement, ô combien compliqué, ne sont pas bons du tout.

Warner Bros. n’a rien communiqué, mais les statistiques fournies par SteamDB constituent un premier indicateur parlant. La version PC de Suicide Squad: Kill the Justice League n’attire pas les foules, avec un pic maximum de 13 459 personnes connectées en même temps. Il a été réalisé le samedi 3 février, et n’a pas été dépassé depuis. Sur Twitch, on est vite passé à autre chose : un pic à plus de 150 000 spectateurs il y a sept jours, contre 10 000 ces dernières 24 heures.

Suicide Squad: Kill the Justice League // Source : Capture Xbox
Suicide Squad: Kill the Justice League // Source : Capture Xbox

Suicide Squad fait pire que Marvel’s Avengers, qui a fini par disparaître

À moins que les performances soient meilleures sur les consoles de salon (on en doute), Suicide Squad: Kill the Justice League court droit vers la catastrophe et l’oubli. Ce qui serait un moindre mal pour un jeu qui n’est pas vraiment apprécié par la presse et le public. Sur l’agrégateur Metacritic, il affiche des scores de 63 sur 100 (presse) et 3,9 sur 10 (public). Numerama lui a attribué la note de 5 sur 10 en raison d’une structure paresseuse, malgré de vraies qualités dans le gameplay.

Il est évident de dresser un parallèle entre Suicide Squad: Kill the Justice League et Marvel’s Avengers. Ils appartiennent au même genre (jeu-service avec un accent sur la coopération) et puisent tous deux dans des licences de super-héros pour bâtir leur univers. Ces deux arguments n’ont pas du tout convaincu en ce qui concerne Marvel’s Avengers, qui a fini par être abandonné par Square Enix. Il avait pourtant réalisé un bien meilleur départ que Suicide Squad: Kill the Justice League en septembre 2020.

Comparaison entre Marvel’s Avengers et Suicide Squad: Kill the Justice League :

AvengersSuicide Squad
Pic record sur Steam31 16513 459
Pic record sur Twitch201 010155 177
Score Metacritic (presse)6763
Score Metacritic (public)4,93,9

Peut-on quand même nourrir quelques espoirs pour Suicide Squad: Kill the Justice League ? C’est difficile d’être optimiste. Warner Bros. et Rocksteady comptent quand même lancer la première saison du jeu au mois de mars. Gratuite, elle ajoutera notamment un nouveau personnage jouable. Il s’agira du Joker, qui viendra d’un autre univers dans lequel il faudra a priori se rendre pour se débarrasser d’une incarnation de Brainiac (le grand méchant). L’opportunité de rajouter des missions, des défis, des pièces d’arsenal et des boss. Trois autres saisons sont déjà prévues, et chacune permettra de dépenser de l’argent dans un pass octroyant des récompenses cosmétiques. Pour le jeu, ce sera le rebond, ou la porte.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !