Kojima Productions a profité du State of Play diffusé le 31 janvier pour partager une nouvelle bande-annonce de Death Stranding 2: On the Beach. Le jeu n’est pas attendu avant 2025 sur PlayStation 5.

Sony a décidé de terminer le mois de janvier 2024 par une présentation State of Play, un rendez-vous régulier pour présenter les futurs jeux de la PlayStation 5. Pour clôturer cette édition, la firme nippone n’a pas choisi n’importe quoi. On a pu découvrir une longue bande-annonce de Death Stranding 2: On the Beach. Accrochez-vous.

Death Stranding 2: On the Beach n’est ni plus ni moins que le futur jeu vidéo d’Hideo Kojima et la suite d’une expérience singulière, qui a marqué les esprits. Avec ce nouveau trailer, l’artiste japonais ne change pas ses habitudes : on ne comprend pas toujours où il veut vraiment en venir. Mais c’est ce qui fait la magie de ses projets.

Essayons de comprendre le nouveau trailer de Death Stranding 2 (non)

Visuellement, c’est époustouflant

Pour concevoir le premier Death Stranding, Hideo Kojima avait fait le tour de plusieurs studios pour trouver un partenaire technique. Il a porté son dévolu sur le moteur Decima, développé par Guerrilla Games. Et quand on regarde les images de Death Stranding 2: On the Beach, on ne peut pas dire qu’il a fait un mauvais choix : c’est vraiment sublime, avec un nombre ahurissant de détails, une précision chirurgicale sur textures et des expressions faciales particulièrement saisissantes. On rappelle que Decima avait déjà subjugué les propriétaires d’une PlayStation 5 avec Horizon Forbidden West.

Death Stranding 2: On The Beach // Source : Capture d'écran
Ce plan incroyable… // Source : Capture d’écran

N’oublions pas non plus que Death Stranding 2: On the Beach sera beau, aussi, grâce à sa direction artistique. Tout est un peu bizarroïde, mais il y a une vraie proposition qui émane de la bande-annonce, en partie grâce à un casting de personnages au charisme remarquable.

Un moteur physique très évolué

Le Decima est un moteur capable d’accoucher d’un rendu incroyable. Mais que dire du comportement physique qu’il peut proposer ? Les rares scènes où des fluides entrent en jeu confirment que Death Stranding 2: On the Beach sera d’un réalisme ébouriffant. Mention spéciale à ce moment où un torrent détruit un pont. S’il faudra encore livrer des paquets dans ces conditions (y compris dans du sable), bon courage…

Death Stranding 2: On The Beach // Source : Capture d'écran
Death Stranding 2: On The Beach s’appuie sur un moteur physique hyper réaliste. // Source : Capture d’écran

Un nouveau personnage très bavard

Pour sa nouvelle aventure a priori en dehors de l’Amérique, Sam (Norman Reedus) ne sera pas seul. Il sera accompagné d’une marionnette dont les animations sont volontairement saccadées (pour donner un rendu en stop motion, voulu par Hideo Kojima). Il semble très bavard et prêt à dégoupiller au moindre conflit. Qui est-il vraiment ? Mystère. Mais il rappelle un peu le personnage de Mimir dans les derniers God of War, soit une tête accrochée à une ceinture qui fournit quelques précieuses informations.

Death Stranding 2: On The Beach // Source : Capture d'écran
Qui est cette marionnette trop choupi ? // Source : Capture d’écran

Le retour de Higgs, plus charismatique que jamais

Fragile (Léa Seydoux) ne sera pas seule à faire son grand retour dans Death Stranding 2: On the Beach. Higgs Monaghan, l’un des ennemis du premier opus, reprendra du service avec un nouveau look qui rappelle celui d’Eric Draven dans The Crow. Toujours incarné par Troy Baker, il est là pour se venger et se bat… avec une guitare (Eric Draven est guitariste, d’ailleurs). On imagine déjà des confrontations épiques.

Death Stranding 2: On The Beach // Source : Capture d'écran
Eric Draven est dans Death Stranding 2: On The Beach // Source : Capture d’écran

Hideo Kojima n’oublie pas d’inviter ses potes

Hideo Kojima est un féru de cinéma. Sur son compte X, il partage souvent ses derniers coups de cœur. Dans Death Stranding, il a matérialisé sa passion en invitant des réalisateurs de renom à incarner un protagoniste : Guillermo del Tororo et Nicolas Winding Refn. Il reprendra ce principe dans la suite, avec les cinéastes George Miller et Fatih Akin. « Ils ont simplement été scannés en 3D, et leurs performances sont donc jouées par des acteurs incroyables », a indiqué Hideo Kojima en toute transparence.

Ne cherchez pas à tout comprendre

Cette bande-annonce de Death Stranding 2: On the Beach est aussi impressionnante que dense. Nul doute que certains vont chercher à tout décrypter, mais il faut garder un point en tête : le titre n’est pas prévu avant 2025 et Hideo Kojima a encore nombre de surprises en réserve. Si on a l’impression d’être bête en regardant les images, ce n’est pas grave et, en réalité, c’est aussi le but. Les vidéos de Death Stranding n’étaient pas beaucoup moins complexes, sachant que le créateur japonais adore jouer avec le montage pour livrer de fausses pistes. Bref, apprécions simplement le spectacle.

Death Stranding 2: On the Beach
Il n’y a pas d’offres pour le moment

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !