Hideo Kojima a été victime d’une énorme fake news l’accusant d’avoir assassiné l’ancien Premier ministre japonais. Elle a malheureusement circulé dans quelques médias et a été portée par une figure de l’extrême droite française. Le célèbre créateur de jeux vidéo a dû s’en défendre. Le studio qu’il dirige a signifié qu’il envisageait de porte plainte.

Le vendredi 8 juillet, pendant quelques heures, plusieurs personnes ont cru qu’Hideo Kojima, célèbre créateur de jeux vidéo (la saga Metal Gear, Death Stranding), était l’auteur de l’assassinat de Shinzo Abe — ex-Premier ministre japonais. Ce fut notamment le cas de Damien Rieu. L’ancien candidat Reconquête ! aux législatives s’est fait avoir par un acte de trolling raciste, articulé autour d’Hideo Kojima.

Damien Rieu, affilié à l’extrême droite, a retweeté des photos d’Hideo Kojima avec des symboles d’extrême gauche (portraits de Che Guevara), accompagné du commentaire « L’extrême gauche tue » — en réponse à un hommage de Clémentine Autain. S’il a supprimé sa publication après la découverte de son erreur, certains n’ont pas oublié de faire une capture d’écran — à l’instar de David Guiraud, député de la 8e circonscription du Nord.

Non, Hideo Kojima n’a pas tué Shinzo Abe

Damien Rieu, qui s’est vite excusé en expliquant avoir pris « une blague pour une information » (un comble pour un lanceur d’alertes), n’est pas le seul à être tombé dans le panneau. Comme l’indique Kotaku dans un article publié le 8 juillet, la chaîne de télévision grecque ANT TV1 a carrément diffusé un sujet sur le meurtre de Shinjo Abe, en reprenant des photos d’Hideo Kojima plutôt que celles du vrai tueur — Tetsuya Yamagami, qui a pourtant vite été identifié.

Qui est à l’origine de ce troll ? Un dénommé Georges Jordito a en tout cas partagé la fausse information sur son compte français. « L’assassin de Shinzo Abe est Samyuero Hydeo, activiste d’extrême gauche » a-t-il d’abord publié, avant de s’enfoncer dans son canular : « C’est une blague les gars, le mec en photo est Keisuke Honda, milieu de l’AC Milan… » Cette fausse info, basée sur un « humour » raciste (les Asiatiques se ressembleraient tous…), s’est retourné contre lui. « Tout à l’heure, j’ai posté une photo du créateur de Metal Gear, en expliquant qu’il s’agit de Kesuke Honda, jouer de l’AC Milan et assassin de Shinzo Abe. Les vrais ont capté que c’était une vanne, mais c’était une vanne les gars », s’est-il défendu. Il ignorait sans doute que cela prendrait autant d’ampleur et que certaines personnalités publiques le prendraient au sérieux.

Hideo Kojima
Hideo Kojima // Source : Capture YouTube Xbox

La fake news n’a bien évidemment pas été aux goûts de Kojima Productions. Le 9 juillet, le studio dirigé par Hideo Kojima a déclaré : « Kojima Production condamne fortement la propagation des fake news et des rumeurs qui aboutissent à de fausses informations. Nous ne tolérons pas une telle diffamation et allons considérer des actions en justice dans certains cas. » Bref, il faut vraiment arrêter avec les très vilains gags sur internet, aussi invraisemblables puissent-ils être.