Hyperkin continue de plonger dans le passé des accessoires Xbox en commercialisant une réplique du Pad S de Microsoft. L’occasion de rappeler que cette manette de Microsoft a tout changé.

L’accessoiriste Hyperkin a visiblement une obsession depuis plusieurs années : ressusciter les vieilles manettes Xbox. Sa lubie a commencé en 2018 avec le Duke — l’une des pires manettes de l’histoire. Elle a été alimentée en 2022 par le retour en grâce du pad de la Xbox 360. C’est maintenant au tour du Pad S de renaître, peut-on découvrir dans un article de The Verge publié le 9 janvier.

Le Pad S est peut-être la manette la plus importante de l’histoire de la marque Xbox. Quand Microsoft a lancé sa première console, il a d’abord opté pour un pad aussi hideux que peu ergonomique (sauf si on avait de grosses mains), le fameux Duke. Face aux premiers retours négatifs, la firme de Redmond a rectifié le tir avec le Pad S, un accessoire beaucoup plus petit et agréable en mains, à l’origine exclusif au marché japonais. Elle a par la suite servi de base pour toutes les évolutions de la manette Xbox — l’une des meilleures du marché depuis la Xbox One.

Manette Xbox Hyperkin DuchesS // Source : Hyperkin (via The Verge)
Manette Xbox Hyperkin DuchesS // Source : Hyperkin (via The Verge)

C’est le grand retour de la manette S de M

Astucieusement, Hyperkin a décidé d’appeler cette « nouvelle » manette la DuchesS, qui est autant un hommage au nom original (la lettre « S » renvoyant à slim) qu’au nom Duke de la grosse manette (duke = duc, duchess = duchesse). Bien sûr, l’entreprise s’est attachée à moderniser cet accessoire qui date du début des années 2000, afin qu’il soit adapté aux appareils d’aujourd’hui. S’appuyant sur une licence officielle, DuchesS pourra fonctionner sur Xbox One, Xbox Series S, Xbox Series X et PC (Windows 10/11).

Côté hardware, la DuchesS sera pourvue d’un port USB-C, d’un port jack 3.5 mm pour accueillir un casque et du bouton de partage pour pouvoir prendre rapidement des captures. Hyperkin pense aussi à la durabilité en dotant sa manette de sticks à effet Hall, une technologie magnétique qui minimise les frictions et l’usure des pièces. Elle est censée empêcher le drift, phénomène de dérive qui touche les manettes classiques (celles de la Switch en tête). À noter qu’on voit de plus en plus de sticks à effet Hall dans les produits gaming (exemple : la console MSI Claw).

Pour le moment, Hyperkin n’a pas communiqué sur le prix et la date de sortie de la DuchesS, qui en est toujours au stade de développement. La politique tarifaire de la marque sur les produits légendaires de Microsoft ne permet pas de se faire une idée : le Duke est vendu 89,99 $, quand la manette Xbox 360 (Xenon) est proposée à 49,99 $.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !