L’homme qui a inspiré une minuscule séquence de GTA 6 continue de surfer sur sa célébrité éphémère en demandant des dommages à Rockstar Games pour avoir utilisé son image. Loin d’être en capacité de l’emporter, l’homme commence à devenir un divertissement à part entière.

« On va devoir parler, GTA, on va devoir parler ! » Lawrence Sullivan, le malfrat qui a inspiré le Joker dans la bande-annonce de GTA 6 a visiblement pris goût à sa nouvelle célébrité. Il multiplie les vidéos sur son compte personnel depuis qu’il a découvert le trailer du nouveau jeu de Rockstar Games. Dans la dernière en date, du 8 décembre 2023, il précise que le studio devrait lui donner « un million ou deux ».

Dans cette courte bande-annonce, une scène d’une poignée de secondes attire l’œil : un extrait de reportage en espagnol sur un bandit en habit de prisonnier, après son arrestation, appelé sobrement « un homme de Leonida ». Leonida est le nom de l’État fictif inspiré de la Floride, dans lequel se jouera GTA 6.

GTA 6 s’est inspiré des faits divers et des réseaux sociaux

La ressemblance est frappante et c’est normal : Rockstar Games s’est inspiré de plusieurs faits divers pour construire son jeu vidéo. Rien que dans le trailer, on voit une référence à ce fameux « joker », mais aussi à la « femme aux marteaux », une Américaine raciste qui avait détruit la voiture de ses voisins.

Cette dernière ne s’est pas (encore ?) fait remarquer. Lawrence Sullivan, en revanche, continue d’alpaguer le studio de GTA dans ses vidéos. L’homme, arrêté pour port d’arme en 2017, s’exclame notamment dans sa dernière production : « Vous avez pris mon image, vous avez pris ma vie ». Et de s’emballer : « Tout le monde me dit que j’hallucine, que je ne suis pas le joker de GTA 6, mais regardez », explique-t-il en montrant, côte à côte, sa photo mugshot de 2017 avec l’illustration du jeu.

Source : youtube/rockstar games
Source : youtube/rockstar games

Nul ne pourrait nier la ressemblance. Mais de là à demander des millions de dollars de réparation, le pas est audacieux. Rappelons que le jeu vidéo est protégé par le premier amendement américain, qui octroie le droit de parodier. C’est d’ailleurs ce qu’avait appris à ses dépens l’actrice Lindsay Lohan, qui avait perdu son procès contre GTA 5 et son personnage de « bimbo » s’inspirant librement de son image.

Pour Lawrence Sullivan, tout n’est pas perdu : ce coup de projecteur lui a déjà permis de publier des vidéos qui approchent le million de vues. Il se joue d’ailleurs de la situation, en ayant choisi comme photo de profil… l’extrait de GTA 6.

Source : tiktok/lawrence.sullivan0
Source : tiktok/lawrence.sullivan0

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !