Alors que le film Barbie s’est imposé comme le meilleur lancement de l’année au box-office américain, la société spécialisée dans les jouets ne compte pas s’arrêter là. Le PDG de Mattel a annoncé avoir déjà 14 autres films en développement.

Le film Barbie est à peine sorti le 19 juillet, qu’il totalise déjà plus d’un million d’entrées dans les salles de cinéma françaises le 24 juillet au soir. Un succès populaire qui s’explique par une campagne marketing démesurée et efficace, mais aussi la curiosité autour de Greta Gerwig, la réalisatrice à la filmographie appréciée. Et ce n’est certainement pas le dernier film sur un jouet que l’on verra sur grand écran. L’entreprise Mattel, qui se cache derrière la fameuse poupée Barbie, a communiqué sur ses ambitions : proposer au public pas moins de 14 autres productions cinématographiques.

Barbie et Ken font un carton au cinéma en ce mois de juillet. // Source : Warner Bros sur Youtube. Capture d'écran Numerama.
Barbie et Ken font un carton au cinéma en ce mois de juillet. // Source : Warner Bros sur Youtube. Capture d’écran Numerama.

Mattel prépare 14 nouveaux films

C’est l’actuel directeur de Mattel, l’homme d’affaires israélo-américain Ynon Kreiz, qu’il l’a annoncé dans une interview au magazine Vanity Fair le 24 juillet : Mattel est loin d’en avoir fini avec le cinéma. Barbie est « une étape importante pour Mattel en ce qui concerne la sortie de notre premier film en salle et le fait de le considérer comme une vitrine de ce que nous voulons dire lorsque nous disons que nous devenons une société de propriété intellectuelle », a déclaré l’entrepreneur.

@numerama

Le marketing de Barbie va beaucoup trop loin 🤯 #barbie #barbiemovie #barbiegirl #numerama

♬ son original – Numerama

Une société de propriété intellectuelle, qui compte bien se lancer dans le cinéma à grande échelle donc. Si Ynon Kreiz précise que les 14 films en sont à des stades de développement différents, il évoque un film inspiré des voitures Hot Wheels produit par J.J. Abrams ou encore un blockbuster de Lena Dunham inspiré des Polly Pocket. L’acteur multioscarisé Tom Hanks devrait également participer à la création d’un long-métrage sur le Major Matt Mason, un jouet des années 60 qui représente un astronaute.

En plus des projets évoqués par l’homme d’affaires, d’après le New Yorker, d’autres jouets seraient sur le point de gagner leurs lettres de noblesse en inspirant le cinéma. Selon le magazine, les idées fusent du côté du Centre de Design Mattel –plus de quarante –, avec la préparation d’un film sur le dinosaure Barney produit par Daniel Kaluuya. Un script basé sur le jeu de société UNO aurait par ailleurs été écrit par Marcy Kelly, la scénariste en chef de Mattel.

Le CEO de Mattel interviewé au sujet du film Barbie à la TV américaine. // Source : CNBC Television sur Youtube.
Le PDG de Mattel interviewé au sujet du film Barbie à la TV américaine. // Source : CNBC Television sur Youtube.

Difficile de faire oublier Barbie ?

« Nous voulons absolument que tous nos projets se distinguent et soient uniques, mais je ne peux pas dire que tous les films seront aussi bien positionnés que Barbie », a reconnu le PDG de Mattel. Effectivement, le film de Greta Gerwig a fait mouche auprès du public avec son humour sarcastique et sa touche féministe. Sur le plan financier, le blockbuster a rapporté un nombre colossal de 162 millions de dollars en seulement un week-end aux États-Unis (du 21 au 23 juillet). Difficile de s’imaginer que les autres jouets attireront plus de public en salles.

Ce n’est pas la première fois qu’un jouet donne lieu à une adaptation cinématographique. Le groupe Lego avait déjà sorti en 2014 La Grande Aventure LEGO et sa suite en 2019. Les Transformers, de la marque américaine Hasbro, avaient eu aussi eu droit à leur série de films du même nom. Si vos jouets d’enfants vous manquent, vous savez où vous rendre.

les LEGO ont eu aussi eu droit à leur adaptation sur grand écran. // Source : Warner Bros
les LEGO ont eu aussi eu droit à leur adaptation sur grand écran. // Source : Warner Bros
Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !