Après le remake de Dead Space, voici le demake, une version avec des graphismes dépouillés. Choupi, mais toujours un peu flippant.

L’année 2023 a débuté par un temps fort : la sortie du remake de Dead Space, renaissance d’un jeu d’horreur culte capable de faire flipper tout le monde avec son ambiance lugubre. Le retour de la licence au premier plan a visiblement donné des idées à un fan, qui s’est amusé à faire un demake, présenté le 10 avril 2023. Soit une version avec des graphismes dépouillés (le but est de faire moins bien, d’où le nom « demake »). Elle est accessible gratuitement sur le site itch.io.

Créé par Fraser Brumley, Dead Space Demake transforme l’expérience originale en jeu digne de la toute première PlayStation. « Vous avez joué à Dead Space (2008) et à Dead Space (2023) ? Il est temps de connaître les vibes d’horreur de Dead Space (1998) », promet-il. Le développeur indépendant indique que ce projet lui permet surtout d’apprendre à maîtriser le moteur Unreal Engine, ainsi que l’esthétique de l’ère PlayStation. Il indique que l’expérience est plus courte que ce qu’il espérait, malgré un processus créatif plus long que prévu.

Dead Space Demake // Source : itch.io
Dead Space Demake est beaucoup moins réaliste que le remake sorti début 2023. // Source : itch.io

Dead Space en version PlayStation, choupi mais toujours flippant

Dead Space Demake ne fonctionne que sur un PC tournant sous Windows. Numerama a pu l’essayer sur un ordinateur Surface Laptop Go sans aucun souci. Le jeu, compatible avec une manette, tourne plutôt bien dans cette configuration modeste, même si l’on note quelques ralentissements. Fort heureusement, ils ne gênent pas dans le feu de l’action.

On retrouve autrement ce qui constitue l’essence de Dead Space, à commencer par le démembrement. Le jeu démarre par la séquence dans laquelle on récupère le cutter plasma, ce qui permet de très vite se (re)mettre dans le bain. Avec un rendu graphique fauché et une qualité technique volontairement réduite, l’impact des séquences gores est moindre. On perd aussi grandement en réalisme. Mais, l’agrément d’hommage est bien là : on a vraiment la sensation de jouer à un Dead Space qui serait sorti en 1998 sur la première console de Sony (le gameplay est rigide comme il faut).

Dead Space Demake reprend même les pouvoirs dont dispose Isaac Clarke dans le jeu original, comme la possibilité de ralentir les ennemis ou certains éléments du décor (exemple : une porte). « Dead Space Remake a tout ce dont vous pourriez rêver, et même un peu plus, comme le démembrement des Nécromophes ou les erreurs volontaires dans le rendu des textures », explique Fraser Brumley. Et, si vous aimez ce genre de projet, sachez qu’il existe un demake de Bloodborne, l’un des meilleurs RPG d’action jamais sortis (qui aurait bien besoin d’un remake sur PS5, d’ailleurs).

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !