CD Projekt Red a confirmé que la dernière version de The Witcher 3: Wild Hunt possède du contenu NSFW, avec des vulves modélisées. Elles vont être retirées.

The Witcher 3: Wild Hunt, RPG culte sorti en 2015, assume d’accorder une grande place à la sexualité. Le héros Geralt est un coureur de jupon, qui range volontiers l’épée au fourreau pour s’adonner aux plaisirs charnels — entre deux quêtes. Dans la version originale, la nudité restait néanmoins sommaire, surtout du côté des parties génitales. Mais, la dernière grosse mise à jour a changé bien des choses, indique un article de Kotaku publié le 10 février 2023.

Ainsi, plusieurs joueuses et joueurs se sont rendu compte que certaines séquences de The Witcher 3: Wild Hunt contiennent désormais une nudité beaucoup plus frontale et réaliste, avec des vulves entièrement modélisées — y compris au niveau de la pilosité (vous vous ferez une idée en cliquant sur ce sujet Reddit). CD Projekt Red a confirmé l’existence de ce contenu NSFW, qui sera prochainement retiré. Étrangement, le studio polonais ne s’était pas montré aussi prude avec Cyberpunk 2077 (qui a d’abord mis des sextoys partout).

The Witcher 3: Wild Hunt sur PS5 // Source : Capture PS5
The Witcher 3: Wild Hunt sur PS5. // Source : Capture PS5

Comment des vulves modélisées se sont retrouvés dans The Witcher 3

Comment The Witcher 3: Wild Hunt s’est-il soudainement retrouvé avec des vulves modélisées, alors que cette partie du corps était censurée dans la version originale ? La raison est liée à la manière dont CD Projekt Red a procédé pour mettre son RPG au goût du jour. Certaines évolutions ont été intégrées par ses propres équipes, d’autres ont été reprises de la communauté de fans ayant créé des mods (des fichiers qui permettent de modifier/améliorer le jeu). Vous l’aurez compris, les organes génitaux en question sont issus d’un mod.

« La version nouvelle génération de The Witcher 3: Wild Hunt s’appuie sur plusieurs mods de la communauté qui n’ont pas été créés par CD Projekt Red, en plus des nombreuses améliorations créées et intégrées par le studio en interne. Tout réunir fut un processus complexe et les textures mentionnées [les vulves modélisées] n’étaient pas voulues. Nous allons le corriger », concède la firme polonaise dans des propos relayés par Eurogamer. Tout porte à croire qu’il y a eu une faille dans la vérification de tous les moyens utilisés par les développeurs pour rendre The Witcher 3: Wild Hunt plus beau.

Autre hypothèse : ils n’assument plus vraiment cette inclusion (faisait-elle partie des petits secrets de la mise à jour ?), sachant qu’il n’y a à l’inverse aucune trace de pénis à l’horizon. Hélas, il faut bien reconnaître que le mod original, pensé pour offrir « des vagins visibles et de la pilosité pubienne », est un peu trop populaire (près de 190 000 téléchargements). Bien sûr, The Witcher 3: Wild Hunt n’a pas du tout besoin de cette nudité pour être apprécié à sa juste valeur.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.