L’élection présidentielle 2022 se tient en pleine vague épidémique liée au covid. Un protocole sanitaire a été mis en place pour voter, à quoi ressemble-t-il ?

Le deuxième tour de l’élection présidentielle 2022 a le 24 avril. Ce rendez-vous politique se tient dans un contexte où le coronavirus SARS-CoV-2 circule à nouveau activement sur le territoire français, en raison du variant Omicron BA.2 et de l’allègement des restrictions sanitaires.

Cette activité épidémique a un impact sur l’organisation de l’élection. Il existe un « comité de liaison Covid-élections », présidé par Jean-Denis Combrexelle, qui associe les principaux partis politiques à un protocole spécifique pour la bonne tenue du suffrage — concernant la campagne électorale puis les deux tours.

Dans un document publié le 30 mars 2022, ce comité a diffusé les règles qui sont applicables lors du scrutin.

Port du masque et distanciation : quelles sont les règles pour voter ?

L’entrée du bureau n’est pas conditionnée plus que la normale :

  • Aucune preuve de vaccination ou de test négatif ne sera demandée ;
  • Aucune jauge ne sera mise en place pour restreindre le nombre de personnes présentes, même si « l’accès au bureau de vote peut être régulé et l’entrée et la sortie doivent être séparées pour éviter les situations de grande promiscuité ».

Concernant le port du masque, celui-ci n’est pas obligatoire. Toutefois le gouvernement établit une « recommandation » pour :

  • Les personnes âgées, immunodéprimées, malades chroniques et fragiles, ainsi que pour leurs aidants ;
  • Les personnes symptomatiques ;
  • Les personnes cas contacts à risque ;
  • Les personnes ayant été dépistées positives au Covid-19, jusqu’à 7 jours après leur sortie d’isolement (vous pouvez toutefois demander une procuration, même la veille, afin de rester isolé).

Rappelons que même lorsque le masque n’est plus obligatoire, rien ne vous empêche de décider de votre propre chef de le porter, y compris un masque FFP2 qui s’avère plus protecteur. Cette option doit d’ailleurs être facilitée dans les lieux du scrutin. Ainsi, dans tous les bureaux de vote, « des masques chirurgicaux seront mis à la disposition des électeurs et des personnes participant à l’organisation ou au déroulement du scrutin qui souhaiteraient en porter ».

Le protocole précise que le personnel du bureau de vote peut demander aux électeurs portant un masque de le retirer brièvement s’il est nécessaire de procéder à la vérification de leur identité.

Enfin, les personnes participant à l’organisation du scrutin dans les bureaux de vote doivent avoir accès à des autotests si elles le souhaitent.

hygiene_covid_gel_hydroalcoolique
La distribution du gel hydroalcoolique, pour l’hygiène des mains, devra être assurée dans les bureaux de vote. // Source : Pexels

L’hygiène des bureaux de vote

Des règles d’hygiène sont imposées dans tous les bureaux de vote :

  • Pour assurer la possibilité du lavage des mains, un point de lavage ou un spot de distribution de gel hydro-alcoolique est mis à disposition et « en deux points distincts afin d’éviter le croisement des flux » ;
  • Le matériel (stylos, urnes, isoloirs) est « nettoyé de manière fréquente au cours du scrutin » ;
  • Les bureaux de vote doivent faire l’objet d’une aération régulière — 10 minutes par heure ; et si possible être équipées de capteurs de CO2.

Les règles et recommandations du protocole sanitaire de cette élection « pourraient le cas échéant être ajustées en fonction de l’évolution de la situation sanitaire », précise le document.