L'élection présidentielle US est l'événement venant clôturer une année 2020 éprouvante. Cette nuit, les États-Unis connaîtront, à peu près, leur nouveau président. Voici quelques outils et conseils pour suivre ces élections américaines.

Le 3 novembre 2020, Américaines et Américains sont appelés aux urnes pour élire leur président. Après 4 années de règne, Donald Trump et Mike Pence affrontent les candidats démocrates Joe Biden et Kamala Harris. Il est rare qu’une élection soit aussi scrutée par la planète entière, mais en tant que première puissance mondiale, la présidence des États-Unis a un impact international.

Une élection qui a un impact international

Donald trump covid
Donald Trump, affirmant être malade du covid-19 // Source : Tia Dufour

Sans évoquer les problèmes fondamentaux qui ont émergé aux États-Unis pendant les années Trump, de nombreux sujets ont eu un impact fort sur le monde. La politique économique de Trump a par exemple détruit la présence internationale de Huawei, en France y compris et mis en péril des acteurs du numérique comme TikTok ou WeChat. Côté environnement, les États-Unis de Trump ont nié tout changement climatique et ont renversé les mesures mises en place, sortant dans le même temps des accords internationaux.

La négation de la science et de l’état de droit tout au long de la présidence a abouti plus récemment à un traitement ubuesque de la pandémie de coronavirus. Enfin, peut-être l’un des dommages les plus difficiles à réparer : la personnalité de Trump a donné au mensonge une puissance inouïe,  propulsant des mouvements conspirationnistes comme QAnon à l’international — jusque dans l’Hexagone.

Pour toutes ces raisons, et pour bien d’autres encore, la présidentielle américaine sera immanquablement suivie en France. Mais elle présente suffisamment de subtilités pour s’y perdre. Ces quelques ressources en ligne devraient vous permettre de vous y retrouver.

Quand connaîtra-t-on les résultats de la présidentielle américaine ?

Les États-Unis étant un pays avec plusieurs fuseaux horaires, le vote, la fermeture des bureaux et le décompte se font en décalé. À cela, il faut ajouter une particularité : les votes par correspondance, qui peuvent être comptés après les autres votes. Cette année plus que toute autre, à cause de la pandémie de coronavirus, ils constitueront une part non négligeable des votes (100 millions de votes par correspondance), capable de changer le résultat de l’élection.

Il faut donc avoir en tête trois étapes, qui varient selon les États :

  • Fermeture des bureaux de vote
  • Comptage des voix
  • Comptage des voix par correspondance

Compte tenu de tout cela, les résultats présentés dans la nuit du 3 au 4 novembre en France seront forcément partiels — le comptage des voix pourrait durer plusieurs jours, si ce n’est plusieurs semaines en cas de contestation. Si les résultats dessineront une tendance dans la nuit du 4 novembre à Paris, ils ne pourront être pris comme une victoire de Trump ou de Biden.

Où trouver les résultats de la présidentielle américaine sur le web ?

Pour connaître les résultats en temps réel, deux médias américains peuvent être conseillés.

  • Le New York Times a créé une page événement très pratique, car elle s’aligne automatiquement sur votre fuseau horaire. Ainsi, on y apprend qu’à l’heure de Paris, les premiers bureaux (Indiana et Kentucky) fermeront à minuit le mardi soir. Mais il faudra attendre une heure de matin pour avoir la fermeture de bureaux qui ont un résultat qui compte : la Floride et la Géorgie sont des états clefs (swing states) qui ne sont acquis traditionnellement à aucun camp. Leur vote peut donc faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre. Le Times annonce qu’une carte sera disponible sur sa page d’accueil dès que les premiers résultats seront connus.
La chronologie du New York Times // Source : Capture d’écran
  • La radio publique NPR a, de son côté, une page tenue en temps réel qui présente un avantage certain : un gros compteur avec les grands électeurs acquis à l’un ou l’autre des camps. On peut compter sur des mises à jour en temps réel.

Les émissions en direct

Pour être au plus proche de l’élection, la chaîne américaine CNN a rendu public son flux vidéo. Il ne nécessite aucune connexion ou abonnement. Les chaînes françaises adeptes de l’info en continue que sont BFMTV ou FranceInfo ne manqueront pas de couvrir l’élection. Mais c’est peut-être la radio France Inter qui offrira l’une des couvertures les plus précises de cette élection, avec sa Nuit Américaine, accueillant en fil rouge le brillant Corentin Sellin, spécialiste de la politique américaine, dès 22h.

Côté live textuel, Le Monde assure un suivi sur une page dédiée.

Ce qu’il faut éviter

L’élection américaine de 2020 est encore teintée du spectre de 2016 — désinformation, ingérence russe dans la campagne et déclarations précipitées ont été l’une des constantes de la séquence qui a permis à Trump d’accéder au pouvoir. Cette année, les tensions sont encore plus grande, dans un pays frappé par la montée des violences racistes. Trump lui-même n’a pas l’air décidé à calmer le jeu, annonçant qu’il clamerait victoire s’il sentait qu’il était gagnant.

Dès lors, nous ne pouvons que vous conseiller de vous méfier des réseaux de diffusion rapide de l’information (Twitter en particulier, qui prendra des mesures pourtant drastiques) et des comptes officiels de l’administration Trump. Les médias de propagande russe, qui ont joué un rôle clef dans l’élection de 2016 (Russia Today et Sputnik News, notamment), seront aussi à prendre avec du recul. Côté presse anglophone, Fox News est réputé très proche de la ligne Trump et les blogs d’extrême droite comme Breitbart pourraient participer à la diffusion de rumeurs.

Quoi qu’il en soit, l’information en direct risque d’être plus anxiogène que salvatrice, dans la mesure où les résultats partiels ne seront pas connus avant la matinée du 4 novembre en France. Préservez-vous.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo