Le youtubeur Squeezie, dont le documentaire sort prochainement sur Prime, va sortir moins de vidéos et « ralentir le rythme », selon son agente. De plus en plus de youtubeurs font des burn-outs, acculés par la pression des vues et par des projets toujours plus gros.

Sur YouTube, il y aura dorénavant moins de vidéos de Squeezie. Le premier youtubeur de France ne va pas arrêter sa carrière, ni même la mettre en pause quelque temps, comme l’ont confirmé nos confrères de BFMTV. Son rythme de production va néanmoins diminuer, comme l’ont précisé ses équipes.

Ses révélations ont eu lieu lors de l’avant-première de Merci Internet, le documentaire sur Squeezie qui sera disponible le 19 janvier 2024 sur Prime. Lors de l’évènement, « Théodore Bonnet, ami et monteur du vidéaste, avait laissé entendre qu’une ‘vraie pause’ de ‘plusieurs mois’ allait être faite après la sortie du programme », explique BFMTV. Le média a contacté les équipes de Squeezie, qui ont démenti ces propos : Squeezie aurait d’ores et déjà réalisé cette pause, et ne devrait donc pas disparaître de YouTube. Cependant, le youtubeur « va ralentir le rythme », a indiqué à BFMTV son agente, « mais ne va en aucun cas faire de pause dans sa carrière ».

Burn-outs en série chez les youtubeurs

Squeezie, qui compte 18,7 millions d’abonnés sur sa chaîne YouTube, sortait jusqu’à présent une vidéo par semaine. Il menait également en parallèle d’autres projets, comme l’organisation du GP Explorer, une course de voiture entre youtubeurs, ou encore Gentlemate, une structure d’e-sport rassemblant des grands noms français. Un emploi du temps particulièrement chargé, aboutissant au fait que, selon Théodore Bonnet, Squeezie aurait « mis sa vie perso de côté pendant dix ans ».

Squeezie, premier youtubeur de France, va ralentir le rythme // Source : YouTube / Squeezie
Squeezie, premier youtubeur de France, va ralentir le rythme de ses vidéos. // Source : YouTube / Squeezie

Le vidéaste avait, dès février 2023, prévenu dans une vidéo que le rythme de YouTube le fatiguait. « Si toutes les vidéos que je fais chaque semaine doivent être dans cette lignée, aussi longues, avec des invités et un concept, moi et mes équipes on va faire un giga burn-out. » La pause que Squeezie aurait prise après le documentaire lui aurait permis de se reposer. Désormais, la cadence d’une vidéo par semaine devrait « s’allonger pour permettre à Lucas Hauchard — de son vrai nom — de pouvoir se consacrer à ses nouveaux projets », note BFMTV, sans avancer de chiffre. On ignore si cela signifie la publication d’une vidéo par mois, plus ou moins, et pendant combien de temps.

Ce qui est certain, c’est que Squeezie n’est pas le premier youtubeur dans cette situation. Le duo McFly et Carlito avait annoncé en mars 2023 faire une pause, et avait évoqué un « burn-out ». Avant eux, le youtubeur Mastu avait expliqué son besoin de « faire une pause » dans une longue vidéo en décembre 2022. Il expliquait constamment subir une pression exercée par ses fans. Les youtubeurs sont aussi vraisemblablement épuisés à cause de la course aux vidéos toujours plus longues, et aux projets toujours plus gros, à l’image de ce que fait Mr Beast.


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !